Quantcast
Connect with us

a la une

AFRIQUE : le «fonds bleu» réunira des chefs d’Etats du 27 au 29 avril à Brazzaville !

Published

on

Brazzaville va accueillir du 27 au 29 avril 2018 le premier sommet des chefs d’Etats et de Gouvernements de la Commission Climat du Bassin du Congo et de son principal instrument financier, dit «fonds bleu» pour le Bassin du Congo. Initialement prévu du 24 au 25 du mois en cours, à l’initiative de la République du Congo, ce sommet été reporté de trois jours pour des raisons d’agenda.

Ce léger décalage intervient, d’après Jeune Afrique, afin d’assurer une participation maximale autour du président congolais Denis Sassou Nguesso et du roi du Maroc, Mohammed VI, invité spécial de la rencontre.

En effet, ces assises devront permettre aux décideurs qui y prendront part de collecter des ressources destinées à financer des programmes et projets dans les domaines de l’économie bleue, l’économie verte et la lutte contre les changements climatiques ainsi que contre la pauvreté.

«Faire le bilan des activités de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu ; évaluer les activités de la commission et permettre aux Chefs d’Etat d’endosser des outils nécessaires pour accélérer leur opérationnalisation en lien avec les attentes des Etats, du secteur privé, des populations et des partenaires techniques et financiers», précise le communiqué de presse de la commission technique.

En effet, il est question pour les chefs d’État passer rapidement à l’action, conformément à l’esprit de la Déclaration de Marrakech, après les différentes étapes franchies par le processus depuis Marrakech en novembre 2016 en marge de la COP22.

Cet événement se tient un mois après la troisième réunion de l’initiative mondiale sur les tourbières. Il témoigne davantage, souligne le même communiqué, du rôle que joue la région bassin du Congo dans l’émergence d’un nouveau modèle économique conciliant la lutte contre les changements climatiques et le développement durable du continent africain.

Conformément à l’esprit de la Déclaration de Marrakech, et après les différentes étapes franchies par le processus depuis la COP22, il est temps de passer rapidement à l’action enfin d’opérationnaliser le Fonds bleu Climat tel que l’avait voulu les délégués des pays membres de la Commission Climat du Bassin du Congo, réunis à Brazzaville, au mois de novembre 2017.

Dix-neuf chefs d’États d’Afrique centrale et de l’Est, ainsi que les présidents du Niger et du Sénégal, ont été conviés à cette rencontre à laquelle sont également invités les présidents de la Banque Africaine de Développement (BAD) et de la Commission de l’Union africaine. Le sommet des chefs d’État sera précédé la veille par une conférence des ministres de l’Environnement.

Nadine FULA | Zoom Eco

Advertisement

Edito