Quantcast
Connect with us

a la une

Alphonse Ntumba : « le bilan à mi-parcours de Félix Tshisekedi à la présidence de l’Union africaine est positif »

Published

on

Le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya et le Coordonnateur du Panel d’accompagnement du Président de la République à l’Union Africaine, le Professeur Alphonse Ntumba Luaba, ont tenu, le mercredi 20 octobre 2021, un briefing devant la presse dans les installations de la RTNC à Kinshasa.

Il était question lors de ce face-à-face avec les hommes et les femmes des médias de faire le point sur le règne du Chef de l’Etat à la présidence de l’Union africaine (UA).

Dans son allocution, le professeur Ntumba Luaba a rappelé les 9 piliers prioritaires de développement de l’Afrique fixés par Félix Tshisekedi, notamment:
• Soutenir une Afrique en paix durable et en sécurité renforcée ;
• Poursuivre le programme de l’Union Africaine dénommé « frontière de l’Union Africaine » ;
• Poursuivre et soutenir l’édification de la zone de libre-échange continental ;
• Mettre au cœur la construction du grand Inga au bénéfice de l’industrialisation africaine ;
• Réaliser une Afrique performante par le développement de son capital humain, notamment la jeunesse ; • Promouvoir une communauté panafricaine consciente de son histoire, de son potentiel artistique et de la richesse de son patrimoine culturel ;
• Organiser une concertation panafricaine avec une réunion des Ministres de la Culture sur les musées en Afrique ;
• Coordonner ou harmoniser la problématique de la restitution des œuvres d’art africaines ;
• Renforcer la bonne gouvernance, la primauté du droit : la coopération judiciaire, la lutte contre la corruption ;
• Soutenir une Afrique engagée dans la lutte contre le changement climatique.

En effet, d’autres axes marquent le mandat de Félix Tshisekedi à la tête de l’Union africaine tels que l’Entrepreneuriat des jeunes, l’autonomisation de la femme ou encore le pilier économique avec l’enjeu du grand Inga où plusieurs pays africains reconnaissent que ce barrage constitue un grand poumon énergétique pour le continent africain.

À la question sur le bénéfice de la République Démocratique du Congo à la présidence de l’UA , le professeur Ntumba Luaba a souligné que « le bilan à mi-parcours de la présidence à la tête de l’Union africaine est positif ». Il a sorti la RDC de son effacement, a-t-il indiqué.

« Le pays souffrait de l’éclipse. Depuis 1967, année de l’inauguration de la Cité de l’OUA et de l’Échangeur, c’est maintenant que le pays a plus d’une grande visibilité sur l’échiquier international. La RDC est devenue aujourd’hui la solution aux problèmes des autres pays africains », a noté l’orateur du jour.

Il sied de rappeler que lors de son investiture à la tête de l’Union africaine, le Président Félix Tshisekedi avait fixé le sommet de 2021 sous le thème « Arts, culture et patrimoine : Leviers pour construire l’Afrique que nous voulons ».

Il avait à cet effet souligné que les arts, la culture et le patrimoine constituent la base de la renaissance africaine et offrent une occasion de « revenir sur nos racines ».

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito