Quantcast
Connect with us

a la une

Baldwin à Tshisekedi : « le défi consiste à transformer vos propos en actions durables »

Published

on

« Le défi consiste à transformer les propos de votre discours en actions durable afin d’améliorer le quotidien de millions de congolais », a écrit la ministre d’Etat britannique chargée de la coopération internationale, Harriett Baldwin au Président de la République, Félix Tshisekedi. C’est ce que révèle un courrier officiel du 14 février 2019 rendu public ce mercredi par l’ambassadeur, John Murton.

En effet, la ministre d’Etat britannique a fait allusion aux engagements pris par le Chef de l’Etat congolais, devant la Nation, à savoir : défendre les droits de l’homme et à améliorer la démocratie ; instaurer la paix et la stabilité ; et améliorer les services de base tels que l’éducation, la santé, l’eau et les infrastructures.

Si le Royaume-Uni demeure un partenaire de longue date dans le soutien de ces domaines, la crise humanitaire en RDC continue à le préoccuper autant.  12,8 millions de personnes ont besoin d’une assistance en 2019, d’après les Nations Unies. D’où, la disponibilité de ce pays à fournir une assistance vitale aux plus vulnérables.

« Je vous encourage à faire preuve de leadership et à engager le gouvernement, y compris financièrement, à soutenir les personnes dans le besoin, notamment en facilitant l’accès de l’aide humanitaire et en promouvant le respect du droit international humanitaire et des droits de l’homme, ainsi que des conventions internationales protégeant les civils », recommande – t – elle à Félix Tshisekedi.

L’appui traditionnel du Royaume-Uni à la RDC vise à consolider son engagement envers le peuple congolais pour renforcer la stabilité, favoriser la prospérité et réduire la pauvreté.

« Le programme de développement du Royaume-Uni en RDC est l’un des plus importants en Afrique et fait de nous le deuxième bailleur bilatéral dans votre pays. Nous sommes déterminés dans notre engagement envers le peuple congolais », a souligné Harriett Baldwin.

Convaincue que l’aide internationale ne résoudra pas seule les problèmes de développement auxquels la RDC est confrontée, elle estime que l’engagement de l’Administration Tshisekedi dans un programme de réformes complet est primordial pour renforcer la stabilité, favoriser la prospérité et la pauvreté extrême.

Agnès KAYEMBE

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito