Quantcast
Connect with us

a la une

Haut-Katanga : la population invitée à s’approprier la Politique nationale de l’Aménagement du Territoire

Avatar of La Rédaction

Published

on

la population invitee a sapproprier la Politique nationale de lAmenagement du Territoire

En séjour à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, le Ministre d’État en charge de l’Aménagement du Territoire, Guy Loando Mboyo a procédé, le lundi 29 novembre 2021, dans la grande salle de la Mairie de la ville de Lubumbashi au lancement de la campagne de vulgarisation et de mise en œuvre de la Politique nationale de l’Aménagement du Territoire (PNAT).

C’était en présence notamment du Gouverneur de la province du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe, du Vice-Gouverneur, du rapporteur de l’Assemblée provinciale, du Maire de la ville et des députés provinciaux.

population invitee a sapproprier la Politique nationale de lAmenagement du Territoire

Deux temps forts ont marqué la cérémonie du lancement de la campagne de vulgarisation et de la mise en œuvre de la Politique Nationale dz l’Aménagement du Territoire (PNAT).

D’abord, le discours du Gouverneur de province et ensuite l’allocution du Ministre d’État en charge de l’Aménagement du Territoire.

Pour le Gouverneur de province du Haut-Katanga, Jacques Kyabula, « cette campagne est plus qu’une nécessité car elle contribue à la vision du développement de la province qui vise à acquérir des terres pour les activités agricoles ».

Le Gouverneur du Haut-katanga a plaidé pour une gestion rationnelle et efficiente des terres afin de mettre fin aux conflits.

« Il faut arriver à administrer rationnellement et efficacement nos terres. Il s’agit aussi de mieux occuper notre territoire en identifiant les ressources diverses du sol…», a-t-il dit.

Il a par ailleurs invité tous les experts sectoriels à s’approprier cette politique.

En donnant le coup d’envoi de cette campagne, Guy Loando Mboyo a rappelé que depuis plus d’une décennie, le pays s’est engagé dans une série de réformes visant notamment à redresser la situation socioéconomique, à renforcer l’efficacité des services publics de l’Etat, à moderniser et rationaliser l’utilisation de l’espace du territoire national et l’Administration publique.

C’est dans ce cadre que le Gouvernement de la République, à travers le Ministère de l’Aménagement du Territoire, a-t-il renchéri, avait lancé en juin 2017, le processus de la Réforme de l’Aménagement du Territoire. Cela, pour doter le pays d’une Politique Nationale d’Aménagement du Territoire, d’une Loi relative à l’Aménagement du Territoire, d’un Schéma National d’Aménagement du Territoire et des Guides Méthodologiques pour l’élaboration des Plans Provinciaux et Locaux d’Aménagement du Territoire.

A en croire Guy Loando, cette réforme devra aboutir à l’instauration d’un cadre institutionnel capable de mener à bon escient les différentes activités liées à la planification, à l’affectation, à l’utilisation et à l’occupation de l’espace du territoire national.

Au stade actuel de la réforme de l’Aménagement du territoire, deux instruments importants ont été produits à savoir la PNAT et le Projet de Loi relative à l’Aménagement du Territoire en cours d’examen à la Commission Aménagement du territoire de l’Assemblée nationale après son adoption par la plénière, a indiqué le Ministre d’Etat Guy Loando Mboyo.

Haut Katanga la population invitee a sapproprier la Politique nationale de lAmenagement du Territoire

Quant au Schéma National de l’Aménagement du Territoire et les Guides Méthodologiques, il fait savoir qu’une évaluation de la première phase du processus est en cours, à l’issue de laquelle la deuxième tranche des fonds prévus pour cette Réforme pourra être débloquée.

« Dans le cadre des fonds de contrepartie, le Gouvernement a débloqué un acompte pour permettre au Ministère de l’Aménagement du Territoire de poursuivre les activités de la Réforme et nous allons nous déployer à travers le pays sur fonds propre », a-t-il souligné.

Les objectifs de la campagne

Pour le Ministre d’Etat en charge de l’Aménagement du territoire, la campagne ainsi lancée a comme objectif principal « de permettre à la province du Haut-Katanga de s’approprier des résultats de la réforme de l’Aménagement du Territoire et surtout de mettre en œuvre la PNAT, répondre aux attentes du Gouvernement et de la population en rapport avec l’affectation, l’occupation et l’utilisation des espaces, des ressources naturelles du sol et sous-sol ainsi que le développement durable de toute la province et les milieux péri-urbains de grandes villes.

Un accent particulier, a t-il ajouté, sera mis sur la rénovation ou modernisation de la Ville de Lubumbashi et d’autres agglomérations de la province.

Il estime que cette réforme aura comme finalité l’aménagement planifié, le développement durable, harmonieux et équilibré des entités tant urbaines que décentralisées en particulier et de la République Démocratique du Congo en général.

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito