Quantcast
Connect with us

a la une

Haut-Katanga: vers la relance des activités agro-pastorales de la ferme de Ndakata

Published

on

Le Gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe,a lors de sa visite effectuée ce lundi 05 avril 2021 , annoncé la relance des activités agro-pastorales de la ferme de Ndakata. Cette ferme est située à plus de 35 km de la ville de Likasi, sur la route de Mwandingusha dans le Territoire de Kambove.

Lors de sa visite, le Gouverneur du Haut Katanga s’est rendu compte de l’état abandon de cet endroit : les herbes sauvages ont déjà envahi les bâtiments, les infrastructures sont presqu’en ruine, tout est à refaire.

Une situation déplorable alors que le site de Ndakata est étendu sur une superficie de 2100 hectares, situé dans le Territoire de Kambove. Cette ferme regorge de toutes les potentialités dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage. Elle est aussi dotée d’une ressource humaine capable de rééduquer les jeunes nécessiteux.

D’où la décision du Gouverneur d’apporter une part de financements pour appuyer la relance de ces activités.

Le Gouverneur de province était conduit , lors de cette visite, par le Représentant légal de Frères Xavériens qui lui a fait visiter tour à tour, les champs, l’école primaire délabrée et la rivière qui nécessite le curage et l’orientation de son canal.

Jacques Kyabula Katwe était accompagné de ses ministres provinciaux de l’éducation et de l’agriculture.

Rappelons que la province du Haut-Katanga dispose d’atouts agricoles à faire valoir. Les conditions climatiques autant que la large amplitude thermique dont bénéficie la région permettent de balayer un spectre appréciable de cultures (vivrières, pérennes et maraîchères) ainsi que d’y pratiquer la pêche et l’élevage. Les marais qui s’étendent sur de vastes étendues (Kilwa, Kashobwe, etc.) peuvent être mis à profit pour développer la riziculture de bas-fond, et ainsi minimiser les importations de riz. En dépit de la prédominance des sols ferralitiques tropicaux.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito