Quantcast
Connect with us

a la une

Kinshasa : e-Tax, une solution numérique pour lutter efficacement contre le coulage des recettes

Published

on

Le Consortium Solutech a mis en place une technologie dénommée « e-Tax » pour lutter contre le coulage des recettes publiques dans la ville de Kinshasa.

Au cours d’une conférence de presse
organisée, ce mercredi 31 mars 2021, en marge de la première édition de Kinumerique Capitale digitale, au Fleuve Congo Hôtel à Kinshasa, Solutech a éclairé l’opinion sur son fonctionnement, l’objectif visé ainsi que les résultats déjà enregistrés depuis sa mise en place.

La plateforme e-Tax a vu le jour pendant la période de Covid-19. Elle est déjà opérationnelle à la DGRK, à la DGPE ainsi qu’à l’aéroport international de N’djili.

Quelques impacts enregistrés par e-Tax depuis sa mise en place

Grâce à e-Tax, le Gouvernement provincial de Kinshasa est en mesure de maîtriser la traçabilité de paiement de taxes. Cela passe par un dispositif qui fait qu’à chaque paiement, il y a de notifications aux acteurs impliqués dans la gestion et cela évite toute forme de fraude.

D’après le Consortium, la ville de Kinshasa, à travers la DGRK, a enregistré un taux d’accroissement de 200% de ses recettes depuis la mise en place de ce dispositif informatique.

Après le déploiement des infrastructures informatiques depuis plus de six mois, le Consortium s’emploie actuellement à optimiser les recettes et élargir les assiettes fiscales.

Pour rappel, e-Tax est un système numérique qui gère toute la chaîne de dépenses à commencer par la constatation, la liquidation, l’ordonnancement et le recouvrement de recettes.

C’est en fait un moyen de dématérialisation des procédures fiscales, c’est-à-dire un outil qui va permettre aux entreprises de faire leurs déclarations fiscales y compris le paiement de leurs impôts en ligne en un laps de temps.

Il permettra aussi de lutter contre l’évasion fiscale, établir la traçabilité des émissions et favoriser les recettes.

e-Tax constitue l’un des maillons essentiels des projets des politiques d’information et de gestion et se fixe comme objectifs à l’instar des autres pays de parvenir à la dématérialisation et à la digitalisation des procédures fiscales en offrant aux contribuables de nouveaux usages mieux adaptés aux réalités et au nouveau visage des impôts.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito