Quantcast
Connect with us

a la une

Kinshasa : le Japon finance 9,65 millions USD pour l’acquisition des équipements d’entretien routier

Published

on

Le Japon a financé 9,65 millions USD l’acquisition des matériels de maintenance de la voirie de la ville de Kinshasa. La cérémonie de remise officielle de ce fonds a eu lieu, le jeudi 9 avril 2021, en présence de l’ambassadeur du Japon en Rd Congo, Minami Hiro et le vice- premier ministre, ministre des Infrastructures et des travaux publics, Willy Ngopoos.

L’objectif de ce projet, signé en juillet 2018, est de contribuer au développement économique et social de la République démocratique du Congo, à travers le renforcement des capacités des services habilités. Ce projet vise aussi assurer la viabilité du réseau routier de la ville province de Kinshasa.

Selon l’ambassadeur du Japon en République démocratique du Congo, Minami Hiro, ce projet consiste à fournir des équipements tels que des stabilisateurs de sols, des bulldozers, des pelles mécaniques. Equipements qui serviront à faciliter les travaux d’entretien routier et permettront à la population kinoise de profiter pleinement de ses voies de communication.

Dans son allocution Minami Hiro a rappelé l’importance de la maintenance de voiries.
« Le transport routier est un catalyseur de développement économique d’une nation. La route permet l’accès aux centres économiques et offre des opportunités d’emploi et de commerce. Une route mal entretenue a des conséquences économiques et sociales néfastes telles que l’augmentation du coût de transport, la réduction des échanges entre différentes zones et l’appauvrissement des populations enclavées » a t-il indiqué.

Il a par ailleurs rappelé qu’en plus du présent projet, le Japon a mis en place deux autres projets à savoir « le Projet pour le renforcement des capacités en maintenance des routes » initié depuis juin 2016 et « le Projet d’élaboration du plan directeur des transports urbains de la ville de Kinshasa » qui existe depuis mars 2017.

A ces deux projets, s’ajoute la remise en février 2020, d’une locomotive diesel d’une valeur de 4.500.000 de dollars américains en faveur de la Société Commerciale de Transports et Ports, SCTP.

Tous ces projets complémentaires, soulignons- le, témoignent du parfait reflet de l’engagement du Japon de continuer à accompagner les efforts du Gouvernement de la République Démocratique du Congo pour le développement effectif de ses infrastructures routières.

Notons enfin que la coopération Japonaise repose sur le principe de la mise en œuvre des réalisations durables. Cela se reflète par la qualité et le soin mis dans les infrastructures que ce pays implémente. Nous citerons le cas du « Pont Marechal de Matadi » qui, près de 40 ans après sa construction, continue à être un fort symbole du savoir-faire Japonais.

Ainsi, souhaite le diplomate Japonais,ces équipements sont appelés à assurer une meilleure maintenance des routes de la ville de Kinshasa pour le bien-être des populations bénéficiaires.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito