Quantcast
Connect with us

a la une

Martin Kabuya : « Grand Kasaï et Kwilu, les projets intégrateurs avoisinent deux milliards USD »

Published

on

Les projets intégrateurs des cinq provinces de l’espace kasaïen et le Kwilu sont évalués à près de deux milliards de dollars américains. Ils ont été présentés à la Banque mondiale, ce lundi 30 septembre 2019, par le gouverneur du Kasaï central, Martin Kabuya. Si l’assentiment d’engagement de financement a été obtenu, les discussions bilatérales devraient se poursuivre pour finaliser les modalités pratiques.

« Sur le plan stratégique, nous avons été boosté par la présence du chef de l’Etat. Et au niveau opérationnel, nous devons capitaliser cette rencontre avec des descentes de terrain pour prioriser les projets. Dans la région centre,  nous avons les Routes Kananga – Kalamba Mbuji, Kananga – Mbuji Mayi, les routes de desserte agricole, la centrale hydroélectrique de Katende qu’il faudrait impérativement relancer, les ponts, les écoles »,a déclaré à Zoom Eco le gouverneur Martin Kabuya.

Pour la période 2020 – 2024, cette enveloppe de près deux milliards de dollars américains va, pour les provinces du Kasaï central, Kasaï, Kasaï oriental, Lomami et de Kwilu, servir respectivement au désenclavement des pools de développement par la construction et la modernisation des routes d’intégration régionales ; la réhabilitation et la construction des infrastructures de santé ; l’approvisionnement en eau potable et la mise en place des  Agences provinciales de l’eau et de l’énergie ; la réinsertion sociale ainsi que la gratuité de l’enseignement de base.

D’après Martin Kabuya, la priorité consiste également à l’électrification avec le parachèvement des centrales hydroélectriques et des microcentrales hydroélectriques pour un véritable développement et l’industrialisation des territoires, les énergies solaires et autres solutions pour l’électrification des villages.

Cela aura l’avantage de protéger efficacement et durablement l’environnement, soutenir l’agriculture et les chaînes de valeur.

«  A ce sujet, nous avons obtenu un appui phare pour soutenir la gratuité de l’enseignement de base. Dans un ensemble, ce sont de grosses enveloppes qu’il faudra consommer. Cependant, les taux d’exécution et de consommation qui posent problème. D’om, la nécessité pour eux d’assouplir les procédures pour permettre la mise en œuvre rapide des projets et l’accroissement des taux de décaissement »,a insisté Martin Kabuya.

A RE(LIRE) : la Banque mondiale s’apprête à accroître son portefeuille annuel à 1 milliard USD

Par ailleurs, le gouverneur du Kasaï central a salué cette nouvelle approche de la Banque mondiale qui cadre avec la vision du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, celle d’aller vers les provinces dans le cadre de la décentralisation afin d’impulser le développement à partir de la base.

Eric TSHIKUMA, envoyé spécial

Sur le même sujet :

RDC – BM : cinq axes prioritaires de coopération renforcée en faveur de huit provinces 

Advertisement

Edito