Quantcast
Connect with us

a la une

Monde : La chaire de l’OMC enregistre six nouvelles universités africaines

Published

on

Six nouvelles universités africaines ont rejoint la chaire de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Ces adhésions s’inscrivent dans la volonté de l’OMC de faire connaître le système commercial mondial. Ce qui a justifié le lancement en 2010 d’une chaire qui regroupe des universités du monde entier. L’annonce a été faite par l’OMC sur son site web.

En tout, indique la source, ce sont 17 établissements dont six d’Afrique qui ont rejoint ce programme. Il s’agit de l’Université de Yaoundé II au Cameroun, l’Université du Caire en Egypte, l’Université d’Addis-Abeba en Ethiopie, l’Université nationale du Lesotho, l’Université du Rwanda et le Centre de formation en politique commerciale en Afrique en Tanzanie.

Lancé en 2010 en tant que programme de renforcement des capacités, le programme des chaires de l’OMC vise à améliorer la connaissance et la compréhension du système commercial multilatéral grâce aux activités d’enseignement, de recherche et de sensibilisation dans les pays en développement et les pays les moins avancés.

« Le programme de chaires offre une plateforme pour former de nouvelles générations d’experts en commerce, générant de nouvelles idées, perspectives et réponses innovantes aux défis auxquels sont confrontés nos membres. Lorsque les membres disposent de recherches factuelles, de faits, de chiffres et de conseils, cela favorise des choix politiques économiquement et juridiquement judicieux dans les pays bénéficiaires », a indiqué Muhammad Mujtaba Piracha, Président du Comité du commerce et du développement.

Pour les universités, le programme renforcera les possibilités d’apprentissage des étudiants et de collaboration avec les décideurs. Ainsi, de nouveaux programmes de formation et de recherche en rapport au commerce pourront être créés.

Une évaluation externe indépendante réalisée en 2019 par SAANA Consulting a montré que le programme de chaires a joué un rôle unique dans la génération d’une expertise commerciale et la fourniture de conseils politiques aux gouvernements et autres parties prenantes dans les régions.

Il faut noter que les 17 nouveaux établissements universitaires ont été sélectionnés sur un total de 126 candidatures de 54 membres de l’OMC, à l’issue d’un processus de sélection rigoureux dirigé par le Conseil consultatif académique du Programme des chaires.

Le réseau du programme de chaires compte à ce jour un total de 36 universités.

Olivier KAFORO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito