Quantcast
Connect with us

a la une

Monde-Santé : « Ebanga », ce médicament contre le virus Ebola « made in Congo » approuvé par les États-Unis d’Amérique

Published

on

Le service américain de pharmacovigilance Food and drugs administration (FDA) a donné son approbation sur l’usage d’Ebanga comme traitement contre le virus Ebola.

Ce médicament du nom scientifique Map 114 est le résultat du travail de longue haleine abattu par l’équipe du docteur Jean-Jacques Muyembe depuis 1995.

En effet, une cérémonie du lancement officiel de ce traitement a été organisée à Institut national de recherche Biomédicale (INRB), le jeudi 16 septembre 2021, sous la houlette du Ministre de la Recherche scientifique, José Mpanda. C’était en présence de plusieurs personnalités congolaises et corps diplomatiques.

Dans son mot de circonstance, le Ministre José Mpanda, a loué les efforts de l’équipe du Dr Jean-Jacques Muyembe pour cette découverte dans le monde scientifique.

De son côté, le Dr Muyembe a estimé que la victoire est maintenant déclarée sur le virus Ebola grâce à « Ebanga ».

Il poursuit en précisant que ce médicament se prend en dose unique. En plus, il ne sera pas vendu au grand public dans la mesure où il est destiné à une maladie rare.

Il indique que ce traitement sera disponible à Genève (au siège de l’OMS) et à l’INRB pour pouvoir intervenir directement en cas d’épidémie.

Notons que « Ebanga » est un anticorps monoclonal produit à partir du sang d’un patient. Son efficacité s’est révélée dans sa capacité à bloquer la liaison du virus au récepteur cellulaire afin d’empêcher son entrée dans la cellule.

Ce traitement a été évalué cliniquement par la National Institut of USA, et l’INRB en association avec d’autres organisations et agences internationales.

Signalons que FDA est une abréviation de Food and Drugs administration, qui est un service du Gouvernement américain responsable de la pharmacovigilance, du contrôle et de la réglementation des médicaments avant leur commercialisation.

Martine Ngalula/stagiaire

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito