Quantcast
Connect with us

a la une

Pré Cop 27 Kinshasa : la RDC, le Brésil et l’Indonésie en voie de signer un accord tripartite pour mutualiser leur stratégie sur les enjeux du climat

Avatar of La Rédaction

Published

on

Pré Cop 27 Kinshasa la RDC le Brésil et lIndonésie en voie de signer un accord tripartite pour mutualiser leur stratégie sur les enjeux du climat

La République Démocratique du Congo (RDC), le Brésil et l’Indonésie s’engagent à mutualiser leur stratégie face aux enjeux du climat.

Cette position commune a été exprimée à l’issue d’une réunion tripartite organisée, ce mardi 4 octobre 2022, en marge des travaux préparatoires préparatoires de la 27ème Session de la Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations-Unies sur le climat à Kinshasa.

Au cours de ces échanges, la République Démocratique du Congo (RDC) a été représentée par Madame Eve Bazaiba, Vice-Première Ministre, Ministre de l’Environnement et du Développement durable.
La voix du Brésil a été portée par l’Ambassadeur Leonardo Cleaver de Athayde, Directeur du Département du développement durable alors que l’Indonésie a été représentée par Madame Laksmi Dhewanthi, Directrice générale pour le changement climatique.

Face à la presse, Madame Eve Bazaiba a rassuré que cet accord pourrait être signé avant ou pendant la rencontre de la Cop 27 à Cham El-Cheikh en Egypte.

« Les travaux préparatoires de la 27ème Session de la Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations-Unies sur le climat s’inscrit dans la continuité d’un certain nombre des choses que nous nous sommes convenues notamment des questions et des défis communs que partagent les trois bassins du monde constituant des solutions face aux enjeux du climat », a-t-elle affirmé.

Pré Cop 27 Kinshasa la RDC le Brésil et lIndonésie en voie de signer un accord tripartite pour mutualiser leur stratégie sur les enjeux du climat 1

Bien avant cette tripartite de Kinshasa, la République Démocratique du Congo (RDC) a engagé des discussions bilatérales avec chacun des deux pays à New-York à l’occasion de la 77ème Assemblée Générale

Pour Madame Eve Bazaiza, cet accord tripartite dévrait aboutir à la consolidation des positions communes de trois Etats.

« Il y a l’amazonie, les Bassins du Congo et de l’Indonésie, tandis qu’à l’intérieur il y a des questions très importantes notamment l’exploitation forestière, celle des autres ressources naturelles, le marché crédit carbonne et tant d’autres programmes. En dehors des questions du climat, nous avons cependant des défis liés à l’environnement partagé géographiquement ensemble par rapport à la forêt et sa végétation. », a-t-elle déclaré.

De son côté, le représentant du Brésil a exprimé le grand intérêt pour son pays de travailler ensemble avec l’Indonésie et la RDC, deux pays ayant, selon lui, des intérêts communs à débattre sur le changement climatique et la biodiversité.

« Nous avons eu une réunion assez intéressante qui a confirmé le fait que nous avons tellement des intérêts semblables et nous voudrions travailler ensemble aussi bien pour la Cop 27 que pour la cop 15 sur la biodiversité qui se tiendra à Montréal au mois de décembre 2022 », a-t-il dit.

D’après l’Ambassadeur Leonardo Cleaver de Athayde qui remercie les autorités congolaises pour avoir pris l’initiative d’organiser les assises de la Pré Cop 27, il y a de l’espoir en travaillant ensemble pour élaborer un programme conjoint sur toutes les thématiques autour des enjeux du climat.

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito