Quantcast
Connect with us

Développement

RDC – Allemagne : signature des accords de coopération de 51,2 millions d’euros dans plusieurs secteurs

Published

on

Le vice-ministre congolais de la Coopération internationale et de la Francophonie, Disma Mangbengu, et l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne (RFA) en RDC, Dr Wolfgang Manig, ont signé mercredi 03 décembre 2014 à Kinshasa des accords de coopération d’une valeur de 51,2 millions d’euros dans plusieurs secteurs, aux noms de leurs gouvernements respectifs.

Débutés le lundi 01 décembre 2014 à Kinshasa, les travaux des troisièmes négociations intergouvernementales RDC-RFA ont traité de plusieurs matières dont les prioritaires ont porté sur l’énergie avec notamment le projet du Grand Inga, l’accès à l’eau potable, la micro-finance. L’eau et l’assainissement, la micro-finance, le fonds pour la consolidation de la paix, la protection et la gestion durable des ressources naturelles (secteur de la biodiversité et forêt, secteur des matières premières), la santé et l’énergie sont les secteurs qui ont été examinés. Les domaines hors pôles prioritaires ont été constitués par des requêtes du ministère de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières, du Secrétariat général à la Coopération internationale, du Secrétariat général au Commerce, du Secrétariat au parlement, renforcement des capacités institutionnelles et humaines ainsi que la Régie des voies fluviales (RVF), notamment.

« Ceux des secteurs non pris en compte par ces accords dans le cadre du financement, ils le seront lors des prochaines négociations », a rassuré le vice-ministre Disma Mangbengu. Le contrat de financement de ce montant, rappelle-t-on, a été signé conjointement par le ministre délégué au Finances auprès du Premier ministre, Patrice Kitebi, le gouverneur de la Banque centrale du Congo (partie congolaise) et par le représentant de la KFW (partie allemnade). L’ambassadeur allemand Wolfgang Manig et le vice-ministre Disma Mangbengu ont salué l’excellence des relations qui existent entre les deux pays.

 

L’Allemagne est le 3ème bailleur de fonds de la RDC.

Les travaux ont débuté par des entretiens bilatéraux entre le chef de la délégation allemande, Christoph Kohlmeyer, et le Secrétaire général congolais aux Affaires étrangères, Albert Raphael Mondonga, entourés des plusieurs experts de deux gouvernements. L’ambassadeur de la RDC en Allemagne, Mme Clémentine Shakembo, et l’ADG de la Regideso ont pris une part active à ces négociations germano-congolaises. L’Allemagne, qui est le 3ème bailleur de fonds de la RDC après les USA et la Grande-Bretagne, l’appuie depuis de longues années dans divers domaines de développement : protection et réinsertion des anciens réfugiés et des personnes déplacées internes dans l’Est du pays, lutte contre la maladie du sommeil. En outre, elle s’est totalement impliquée dans la stabilisation de la partie orientale de la RDC, l’inauguration d’un nouveau bâtiment de la faculté de l’agriculture de l’UEA à Bukavu (Sud-Kivu) et dans la construction des infrastructures.

L’Allemagne est donc engagée dans la politique de développement de la RDC depuis plus de 35 ans. Même pendant les guerres civiles des années 1990, la coopération au développement n’a pas été complètement suspendue. Le Potentiel

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito