Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : avec 135 000 USD, Angel Cosmetics a réalisé 3 forages d’eau dotés des fontaines à Beni, Butembo et Bunia

Published

on

La société Angel Cosmetics s’est lancée à la rescousse des populations de Beni, Butembo et Bunia.

Pour pallier le problème de manque d’eau dans cette partie de la République Démocratique du Congo (RDC), le Groupe Angel Cosmetics a construit trois (3) grands forages dotés d’un mini réseau de distribution en termes des fontaines.

C’est Jérôme Sekana, Conseiller en communication d’Angel Cosmetics, qui livre ces informations au cours d’une réunion de restitution tenue, le samedi 20 novembre 2021, à Kinshasa.

A cette occasion, Jérôme Sekana a fourni tous les détails liés à ce don destiné aux populations meurties de cette partie de l’Est de la RDC.

« Nous avons fait des études pour venir en aide aux populations de Bunia, Beni et Butembo. Le Groupe Angel Cosmetics a réalisé trois (3) grands puits forages dotés d’un mini réseau de distribution en termes de fontaines. Chaque fontaine a la capacité de desservir 15 000 ménages avec 20 m³. Il s’agit des réalisations à hauteur de 135 000 USD. Le plus important est de sortir nos compatriotes en difficulté de la pénurie d’eau. Nous faisons ces actes pour contribuer à l’amélioration de la vie de compatriotes congolais », a indiqué Jérôme Sekana.

Hormis ce don, Jérôme Sekana est aussi revenu sur le projet « KinToko » avec OK Plast qui va construire une grande usine de recyclage des bouteilles en plastique à Kinshasa. Ce, dans le cadre du programme « KinToko » pour contribuer ainsi à l’assainissement de la ville de Kinshasa.

« Le Groupe Angel Cosmetics investit pour le développement à travers le social. Nous sommes en train de finaliser la construction d’une très grande usine de recyclage des bouteilles en plastique en RDC. Ok Plast avec sa campagne KinToko constitue le fer de lance de Kin Bopeto. Nous achetons à ce jour 20 tonnes de bouteilles en plastique par jour. Nous recyclons ces bouteilles à l’infini. Nous sommes également en train de construire un Centre de compactage », a-t-il indiqué.

En outre, Jérôme Sekana est revenu sur le troisième sujet abordé au cours de cette restitution notamment la situation des employés d’Angel Cosmetics.

A ce sujet, Jérôme Sekana a éclairé l’opinion sur certaines allégations au sujet de la maltraitance des travailleurs du Groupe Angel Cosmetics.

D’après lui, près de 3 000 travailleurs des sociétés Angel Cosmetics, Palmco, Ok Plast sont bien traités.

« Je vous rassure que les salaires des agents d’Angel Cosmetics sont confortables. Ils bénéficient des primes qui vont au-delà de ce qu’on a d’habitude à Kinshasa. Nous avons sorti de l’argent pour barrer la route aux érosions du quartier Ndanu à Limete où habite une grande partie de nos agents. Du point de vue sanitaire, nous prenons bien en charge nos agents. Ils bénéficient des cadeaux et cahiers pour mieux organiser la rentrée scolaire de leurs enfants. Les personnels d’Angel Cosmetics ne sont pas maltraités. On veille également sur leur sécurité. L’OCC a installé ses bureaux au sein de l’usine pour vérifier ce que nous posons comme acte », a-t-il souligné pour balayer toutes ces fausses rumeurs.

Angel Cosmetics n’est pas à sa première réalisation. La société a beaucoup secouru la population de Kinshasa pendant le confinement.

Pour preuves, plusieurs institutions du pays ont été dotées de tonnes de matériels anti-Covid. C’est le cas de la RVA, Congo Airways, l’Hôtel de ville, le Gouvernement, tous les hôpitaux de prise en charge des malades de Covid-19.

Aussi, le Groupe Angel Cosmetics n’a pas hésité d’apporter de l’aide aux victimes des inondations intervenues à Kinshasa.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito