Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: BANRO tient à la relance de ses activités pour offrir près de 6000 emplois aux congolais

Published

on

La ministre congolaise des Mines, Antoinette N’Samba, a reçu le samedi 5 juin 2021, une délégation de la société BANRO conduite par son actionnaire principal, Luc-Gérard.

Au centre de leurs échanges, la relance des activités de la société BANRO suspendues depuis 2019 dans l’Est du pays mais également les perspectives du développement de la République Démocratique du Congo dans le secteur minier.

Pour sa part, la ministre des Mines a insisté sur les priorités du Chef de l’État congolais, en ce qui concerne le développement de l’activité économique, surtout dans les provinces de l’Est du pays. Et ce, pour donner un peu plus d’alternatives d’emplois aux jeunes et contribuer à la relance des activités au Sud-Kivu.

«Banro a répondu présent à cette invitation car elle tient à relancer plus de 6000 emplois dans ce coin du pays», explique l’actionnaire principal Luc-Gerard

BANRO se définit comme une entreprise minière des métaux pour un monde durable et électrique.

Cette société aurifère soutient aussi la redynamisation de ce secteur afin que la population bénéficie plus de son sous-sol.

Luc Gérard annonce la relance de ses activités d’exploitation minière dans l’Est du pays, précisément au Sud Kivu vers la mi-juillet 2021.

Selon la Cellule de communication du ministère des Mines, la société BANRO projette d’apprécier les opportunités qui se présentent dans d’autres provinces telles que le Nord- Kivu et l’Ituri.

Signalons que c’est depuis 2019 que la société aurifère canadienne BANRO a décidé de la suspension de ses activités dans quatre de ses filiales, dans l’Est de la République Démocratique du Congo, pour des raisons sécuritaires.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito