Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : « BeAnous », un nouveau service d’aide et des soins à domicile voit le jour à Kinshasa

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC BeAnous un nouveau service daide et des soins à domicile voit le jour à Kinshasa

Madame Nzola wa Meso Bianu Nkenge, fondatrice et initiatrice de la structure BeAnous a présenté, ce vendredi 24 mars 2023, ce service d’aide et des soins à domicile à Kinshasa pour des personnes en perte d’autonomie temporaire ou permanente.

La fondatrice de « BeAnous », Madame Nzola Wameso, a saisi l’opportunité pour présenter les avantages des services qu’offre sa structure à un public plus large.

« Je suis la fondatrice, initiatrice de cette structure BeAnous qui est un service d’aide et des soins à domicile à Kinshasa pour des personnes en perte d’autonomie temporaire ou permanente. Notre produit phare est l’accompagnement gériatrique à domicile mais aussi le placement d’aides ménagères », a-t-elle dit.

L’accompagnement gériatrique peut être compris comme une intervention à domicile d’une auxiliaire de vie, à une personne âgée ou à mobilité réduite qui bénéficie ainsi d’une assistance adaptée à travers une aide au lever, une aide au coucher, une aide à la mobilité, une aide aux transferts, une aide à la toilette, une aide à l’habillage et une aide à la prise de repas.

D’après la fondatrice de BeAnous, l’idée est de mettre en place une structure spécialisée d’aide et des soins à domicile grâce à son expérience de Directrice d’un centre réservé aux personnes avec handicap moteur lourd en Belgique.

« Je suis Directrice d’un centre réservé aux personnes vivant avec handicap moteur lourd en Belgique mais aussi j’ai eu ma mère qui s’est retrouvée opérée du genou, en chaise roulante et c’est en moment que je me suis rendue compte qu’il manquait des structures d’accompagnement pour ces genres des situations dans notre pays. Je me suis également rendue compte que les soins de santé en RDC, c’est encore un souci. Être une partie de solution dans cette problématique là, a été une motivation pour moi. », a-t-elle souligné.

Consciente de la modicité des revenus de la majorité des ménages à Kinshasa, Madame Nzola wa Meso Bianu Nkenge, a adapté son offre en République Démocratique du Congo (RDC).

« Bien que nous ayons longtemps évolué dans un contexte différent de la RDC mais je suis très confiante parce qu’aujourd’hui BeAnous a déjà quelques clients qui sont très satisfaits. Ce ne sont pas nécessairement des bénéficiaires qui viennent de l’étranger, ce sont des bénéficiaires d’ici. La plupart d’entre eux ont un service d’aide ménagère à la maison et cela quel que soit le niveau de vos revenus. Il suffit de le coordonner, de lui donner une structure pour que ça soit du travail efficace. », a-t-elle précisé.

En termes de coût de service, la fondatrice de « BeAnous » rassure que ses services sont à la portée des toutes les bourses parce que le bénéficiaire est unique.

« Nous répondons aux besoins des uns et des autres en fonction de ce que vous avez. Si par exemple vous recourez à nos services et que vous me dites que j’ai tel budget, en fonction de votre budget, nous allons travailler pour adapter le service à ce budget », a-t-elle noté.

Comment parvenir aux services de BeAnous ?

« Pour recourir à nos services, nous avons mis en place un site internet qui est déjà actif : www.beanous.com sur lequel vous trouverez un formulaire à remplir pour arriver à nos services. Nous avons deux numéros de téléphone. Un en Belgique et l’autre à Kinshasa. Nous avons également un bureau mais dans lequel nous allons travailler en coworking mais aussi une adresse mail qui est managerat@beanous.com. », a-t-elle indiqué.

Pour la fondatrice de BeAnous, son service dispose des ressources humaines et techniques nécessaires pour répondre aux besoins exprimés par les demandeurs de services.

Notons que cette soirée a connu la participation de docteur Muyandi Wameso, une épidémiologiste, de Madame Micheline Baza Lelo, spécialiste dans la prise en charge de l’incontinence urinaire et du docteur Thierry Matonda qui est neuropsychiatre. Chacun d’eux a expliqué, tour à tour, la nécessité d’un service d’aide et des soins à domicile dans une ville comme Kinshasa.

Mitterand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV