Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : célébration des 50 ans de la FEC, Albert Yuma annonce une série d’activités d’ici le 27 juillet prochain

Avatar of La Rédaction

Published

on

D9672363 53CB 4BDB 9955 35AC6CEFB36F

En date du 27 juillet prochain, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) va totaliser un demi siècle, donc 50 ans. A cet effet, une série d’activités sont prévues dont le point de chute sera la célébration de cet anniversaire aussi bien à Kinshasa que dans certains groupements provinciaux.

L’annonce en a été faite par le Président de la FEC, Albert Yuma, lors de la cérémonie d’échange de voeux, le jeudi 17 février 2022, à Kinshasa.

Pour le patron de la FEC, ces activités ont pour objectif de consolider les relations avec les membres et attirer de nouveaux affiliés.

C’est aussi une occasion de célébrer le secteur privé congolais, à travers la mise en lumière de ces entreprises « championnes » qui, au fil des années, continuent de faire preuve de résilience et contribuent à la croissance économique du pays.

Soulignons que la FEC remettra un prix spécial « cinquantenaire »!à l’une de ses PME. Ce, dans le cadre du Challenge Entreprise qui est une activité organisée par la FEC en collaboration avec le ministère de l’Entrepreneuriat et des PME.

Le Président de la FEC n’a pas manqué de rendre hommage aux nombreuses personnalités qui ont marqué l’histoire de la FEC et contribué au développement socioéconomique de la RDC.

Parmi ces personnalités, certaines ont déjà quitté ce monde. C’est le cas de Gilbert Tshiongo, Président de l’ANEZA (à l’époque) de 1979 à 1981; Raymond Mokeni, le patriarche et Président provincial de la FEC Tshopo ainsi que William Damseaux.

Rappelons que la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) forme à la fois la chambre de commerce et d’industrie et la principale organisation patronale de la République Démocratique du Congo.

Ancienne Association nationale des entreprises du Zaïre (ANEZA), elle fut créée en 1972 de la fusion de la Fédération des Associations provinciales des entreprises du Zaïre (FERZA), la Fédération Nationale des Chambres de Commerce, de l’Industrie et d’Agriculture (FNCCIA) et l’Association pour la Promotion et la Défense des Intérêts des Commerçants Congolais (APRODECO).

Rebaptisée Fédération des entreprises du Congo lors du changement de nom du pays en mai 1997, elle représente actuellement plus de 2500 sociétés (donc membres) issues de tous les secteurs de l’économie congolaise.

Albert Yuma a saisi cette occasion d’échange de voeux pour faire un diagnostic du cadre macroéconomique du pays et aussi projeter des perspectives après ce cinquantenaire d’existence de la FEC.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito