Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Cour des comptes, l’ODEP réitère son appel à Félix Tshisekedi pour l’organisation de la prestation de serment de nouveaux magistrats

Published

on

L’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) appelle le Président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi, et le Bureau de l’Assemblée nationale à procéder à l’organisation la cérémonie de prestation de serment des magistrats de la Cour des comptes.

Pour l’ODEP, il est nécessaire de combler cette lacune dans le but d’améliorer le contrôle sur les dépenses publiques de l’État.

Cette recommandation de l’Observatoire de la dépense publique a été formulée à l’issue de la table ronde d’échanges et de renforcement des capacités des acteurs de la société civile sur la revalorisation des institutions de contrôle des finances publiques de l’État. Ce, afin de réduire sensiblement la fraude, la corruption et toute sorte d’antivaleurs au sein des institutions publiques.

Au-delà de l’organisation de la prestation des magistrats de la Cour des comptes, l’ODEP recommande d’organiser la prestation de serment  des magistrats; de nommer le Premier Président et les Présidents des chambres de la Cour; d’organiser le recrutement des magistrats; d’organiser la mise en retraite des magistrats; de doter la Cour des infrastructures adéquates et modernes.

Dans le document sanctionnant la fin de cette table ronde à laquelle ont pris part plusieurs responsables des institutions chargées de contrôle des finances publiques, l’ODEP indique que l’insuffisance des magistrats et du personnel de la Cour des comptes au regard de l’étendue du pays et du nombre des provinces ne permet pas d’effectuer un contrôle rigoureux.

Selon les projections de l’ODEP, le Gouvernement congolais peut bien mettre en œuvre cette recommandation à court et moyen terme pour endiguer le fléau de la corruption, détournement et malversations financières mais aussi des dépassements budgétaires qui ont élu domicile dans les institutions publiques du pays.

Il sied de signaler que la même recommandation avait été formulée
lors de l’atelier de validation des engagements pris par le Chef de l’État congolais, Félix-Antoine Tshisekedi, vis-à-vis de la nation. Un atelier organisé par le Conseil présidentiel de veille stratégique.

A cette occasion, les parties prenantes avaient, elles-aussi, encouragé le Chef de l’État congolais à organiser la prestation de serment de nouveaux magistrats nommés de la Cour des comptes.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito