Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Dandy Matata appelle à un état d’urgence du secteur éducatif

Published

on

Le macro-économiste, Dandy Matata Amsini a recommandé aux dirigeants congolais d’investir dans l’économie des connaissances pour rattraper le retard et faire le bond qualitatif vers le développement de la RDC. D’après lui, l’exécutif national devrait, sans tarder, décréter un « Etat d’urgence du secteur éducatif.» Il a fait ce plaidoyer au cours d’une conférence-débat organisée, le 15 juin 2019 dans la salle Showbuzz à Kinshasa, par le Think Tank « ISHANGO ».

« Il est plus qu’urgent de décréter un état d’urgence du secteur éducatif, d’affecter un budget conséquent à ce secteur. Il s’agit ici de sacrifier du présent personnel au nom d’un futur collectif. Donc, amputer les budgets de fonctionnement des institutions politiques pour financer la réhabilitation de nos écoles, bien payer nos enseignants et professeurs et nous doter de moyens d’agir et de jouer un rôle géostratégique majeur dans l’économie de la connaissance qui s’annonce déjà », a – t – il recommandé.

En tant qu’orateur, cet intellectuel congolais a fait son exposé sur « la guerre des intelligences ». Evoquant plusieurs cas-types à travers le monde, il a démontré comment l’intelligence sera au centre des préoccupations géostratégiques dans les futures décennies.

« Il y a une guerre froide qui s’annonce entre les états autour de la maîtrise des intelligences qu’elles soient biologiques ou artificielles. D’une part, on constate que nous avons de ressources minières qui permettent de lubrifier cette économie du futur. D’autre part, nous n’en tirons pas le plein bénéfice », a interpellé l’orateur.

D’où, a-t-il insisté, la nécessité pour la RDC de s’interroger sur la manière dont elle génère ses intelligences, forme son capital humain et la façon dont elle finance la recherche pour rattraper son retard vers le développement.

A lui de préciser : « il est important pour nous, intellectuels congolais, de nous approprier cette question et de réfléchir pour voir dans quelle mesure nous pouvons faire un bond qualitatif pour nous permettre de combler tant soi peu notre retard dans les décennies qui viennent. »

Lors du débat, Amsini Dandy Matata a réitéré sa ferme conviction sur le fait que l’intelligence est devenue le nouveau gisement à valeur ajoutée infinie. Il a indiqué que des pays avancés vivent déjà les fruits notamment de l’intelligence artificielle et biologiques. Pour donner un indicateur à l’ampleur du défi congolais, cet analyste a recouru à quelques chiffres.

« Pendant que les États-Unis d’Amérique, la Chine et le Japon ont investi respectivement 484 millions, 443 millions et 155 millions de dollars dans la recherche en 2017, l’Afrique en général et la RDC en particulier se trouve dans la zone rouge foncée des pays où le Quotient intellectuel (QI) est inférieur ou égal à 65 », a-t-il évoqué.

Pour sortir de cette zone, Amsini Dandy Matata a rassuré que des analyses prospectives indiquent la possibilité pour l’Afrique d’augmenter son quotient intellectuel, pourvu que des investissements conséquents soient mobilisés dans l’éducation, la formation et surtout dans la recherche scientifique.

Cette manifestation magistrale de connaissances a connu la participation de plus d’une centaine d’intellectuels congolais et le débat a été simplement de haute facture.

En rappel, ISHANGO est une association créée à l’initiative de quelques intellectuels congolais. C’est un Think Tank dont l’objectif principal est de promouvoir l’émergence d’une Société de Connaissances en RDC comme réponse à la problématique du sous-développement, dans un monde en profonde mutation.

Cette initiative vise aussi à contribuer à l’édification d’une société d’excellence dans tous les domaines de la vie nationale pour bâtir un projet consensuel sur le futur collectif. Cela, au-delà de tout clivage politique.

ISHANGO a pour devise : éduquer ou périr.

Eric TSHIKUMA

Sur le même sujet :

Dandy Matata : «il est temps de neutraliser la rhétorique politisante de l’élite congolaise»

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito