Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : des députés de la Tshopo contre les tueries de la population d’Ubundu

Published

on

Une délégation des députés nationaux élus de la  circonscription électorale de la Tshopo conduite par Dieudonné Bolengetenge s’est entretenue, ce lundi 4 mars 2019, avec le président du bureau provisoire de la chambre basse du Parlement, Pierre Maloka.

D’après le compte-rendu de cet entretien, ils ont demandé à cette autorité d’être leur interface pour plaider auprès du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, pour mettre fin à l’insécurité dans le territoire d’Ubundu. Insécurité due aux présumés Mai-Mai qui tuent sans ménage.

Des sources locales font état de plus de 60 morts et plusieurs centaines de personnes en détresse qui ont fui leurs milieux de vie.

Un autre cas déploré, c’est l’insécurité qui règne à l’Université de Kisangani où il y a malaise entre les étudiants et les corps académiques. Cette situation a dégénéré jusqu’à engendrer des casses, destructions méchantes des biens de gratins particuliers depuis deux semaines.

Ces élus sont montés au créneau pour inviter les autorités provinciales et nationales à s’impliquer afin de stopper cette hémorragie.

En homme pragmatique, le président du Bureau provisoire de l’Assemblée nationale a invité, en toute urgence, le vice-ministre de l’Intérieur pour lui signifier les revendications des députés nationaux de la Tshopo.

Basile Olongo a rassuré tout le monde des dispositions prises par le Gouvernement pour remédier à cette question d’insécurité à Kisangani et à Ubundu.

“L’autorité de l’Etat doit être rétablie et la justice doit faire son travail”, a martelé le vice-ministre de l’Intérieur et sécurité.

Les députés nationaux de la Tshopo ont aussi souhaité qu’une mission mixte constituée de délégués de l’Exécutif et des élus soient dépêchée à Kisangani et à Lowa, en territoire d’Ubuntu pour un réconfort moral et une sensibilisation optimale de la population.

Nadine FULA | Zoom Eco

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito