Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: DGRAD, ses prévisions budgétaires de l’exercice 2021 réajustées à 2 146 milliards de CDF

Published

on

RDC : polémique autour de l’acquisition d’un terrain de 900 m2 par la DGRAD à près de 6 millions USD !

La Direction générale des recettes administratives, judiciaires, domaniales et de participations (DGRAD) a revu ses prévisions budgétaires de l’exercice 2021 à la hausse. Celles-ci doivent passer de 1 866 milliards de CDF à 2 146 milliards de CDF.

La DGRAD compte s’appuyer sur 15 (quinze) indicateurs de performance y compris la possibilité d’octroi d’une prime spéciale en cas de dépassement desdites assignations.

C’est du moins ce qui a été annoncé, le jeudi 29 juillet 2021, par la Directrice Générale de cette régie financière de la République Démocratique du Congo, Maguy Sambi Kikutwe , lors de la signature d’un accord de constatation et de liquidation des recettes non fiscales.

A cette occasion, les secrétaires généraux des services publics ont également signé chacun un acte d’engagement pour la mobilisation des recettes non fiscales.

Selon Maguy Samba, malgré les multiples contraintes et la baisse des activités économiques liée notamment à la pandémie de Covid-19, la DGRAD a mobilisé, avec le concours des services d’assiette, les recettes de l’ordre de 1 187 milliards de CDF contre des assignations budgétaires de 1 866 milliards de CDF, représentant un taux de réalisation de 63,32%.

Par rapport au contrat de performance, la régie financière a réalisé un taux de 55,32%, les assignations réévaluées se situant à 2 146 milliards de CDF.

A cet effet, la Directrice générale de la DGRAD n’a cessé de marteler sur la maximisation des recettes non fiscales.

« La mobilisation des recettes non fiscales n’est qu’une conséquence des actes de constatation et de liquidation de qualité posés préalablement, par les services d’assiette dans le cadre de l’exercice de leur activité de police de secteur, l’ordonnancement et le recouvrement de la DGRAD concrétisent, en amont, les actions des services poseurs d’actes ».

Elle a par ailleurs exhorté tous les services concernés à fournir plus d’efforts afin de concrétiser la vision du Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui consiste à faire de la République Démocratique du Congo un pays qui explore son immense potentiel au bénéfice du peuple congolais.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito