Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Dr Yves Bunkulu exhorte les opérateurs du secteur du Tourisme à s’acquitter de leurs obligations fiscales!

Published

on

RDC : Dr Yves Bunkulu exhorte les opérateurs du secteur du Tourisme à s'acquitter de leurs obligations fiscales!

Le Ministre du Tourisme, Dr Yves Bunkulu Zola, a invité les opérateurs de son secteur à s’acquitter de leurs obligations, en payant leurs taxes et redevances dues au Trésor public. Cet appel a été lancé au sortir de ses échanges avec le Gouverneur de la province du Kongo Central où il séjourne depuis le vendredi 21 août 2020. ” Avec le Gouverneur Atou Matubuana, nous serons très rigoureux afin d’amener les opérateurs à s’acquitter de leurs engagements vis-à-vis de l’État”, a affirmé le ministre du Tourisme. C’est pour cette raison qu’à travers ses différentes descentes, le ministre Yves Bunkulu Zola prône un travail de qualité de chaque agent et cadre du Tourisme.

Chacun en ce qui le concerne doit prendre conscience du travail et des enjeux afin de s’impliquer d’arrache-pied pour la réussite et l’atteinte des objectifs assignés “, a-t-il toujours insisté.

Par la même occasion, les deux personnalités ont également évoqué plusieurs autres questions liées au secteur du Tourisme. Le ministre et le gouverneur ont ensemble fait le point sur l’état des lieux et la gestion de différents sites touristiques que regorge la province du Kongo Central.

Le ministre Bunkulu et le gouverneur Matubuana ont également discuté de la mobilisation des recettes dans le secteur touristique tant pour le compte du Gouvernement central que provincial. Autant les deux personnalités ont passé en revue la question liée à la Division Provinciale du Tourisme du Kongo Central et l’Office National du Tourisme de la province Kongo Central.

Selon les statistiques de la Direction Générale des Recettes Administratives et Domaniales (DGRAD), le secteur du tourisme a mobilisé à peine 96 253 USD au premier semestre 2020 (entre janvier et juin), contre les prévisions de 9 364 354 USD, soit un taux d’exécution de 1,02%.

Agnes KAYEMBE

Advertisement

Edito