Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : éducation, la France désignée chef de file de partenaires techniques

Published

on

Désormais, la France remplace l’UNESCO, pour le mandat d’une année, comme chef de file du groupe de partenaires techniques et financiers du secteur de l’éducation en République démocratique du Congo. La cérémonie de passation de bâton de commande a eu lieu ce jeudi 02 mai 2019 à l’Atrium du Pullman Hôtel de Kinshasa.

François Pujolas, ambassadeur de France en RDC, a réaffirmé l’engagement de son pays dans le secteur de l’éducation.

« Il s’agit d’un engagement qui se concrétise à travers différents projets dirigés via son opérateur, l’Agence Française du Développement, AFD», a – t – il précisé.

Parmi ces projets, il y a notamment la formation continue de 12 000 enseignants, l’accompagnement de la mécanisation de 25 000 postes d’enseignants et la construction de 700 salles de classes.

 

La France s’investit également pour assurer une éducation de qualité aux jeunes filles congolaises.

Ancien chef de file, l’UNESCO, était représentée à cette cérémonie par son chargé de Programme Education. Meissa Diop se rejouit de cette passation de commande qui intervient dans un contexte de changement de nouvelles institutions.

« Le contexte global actuel exige plus que jamais la nécessité de partenariat renforcé et novateur. Cela, en vue d’accompagner le pays à atteindre à l’horizon 2030 les objectifs de développement durable, précisément l’ODD4», a souligné Monsieur Diop.

Le groupe des partenaires techniques et financiers du secteur de l’éducation réunit les bailleurs actifs à travers les agences de coopération bilatérale (USAID, DIFID, ENABEL, AFD) et multilatérale (UNESCO, UNICEF, Banque Mondiale et le Canada qui vient de rejoindre le groupe.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito