Quantcast
Connect with us

a la une

RDC-EPST : plus de 350 acteurs éducatifs prennent part aux assises de Promo scolaire 2021 à Kinshasa

Published

on

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwaba Kazadi, a lancé, ce mercredi 22 septembre 2021, à Kinshasa, les assises spéciales de promotion scolaire.

Axé sur le thème « rigueur et excellence pour le redressement de l’enseignement », cet rendez-vous qui réunit les acteurs et partenaires éducatifs, du niveau tant national que provincial vise deux objectifs.

D’un côté, les participants devront procéder à l’évaluation des actions réalisées au cours de l’année scolaire qui s’achève et d’autre part planifier des activités pour l’année scolaire prochaine sur base des plans d’actions opérationnelles de chaque service.

« Les présentes assises s’ouvrent dans un contexte bien particulier marqué par d’importants changements politiques intervenus à la tête du pays et nous avons tous l’obligation patriotique de nous saisir de cette heureuse opportunité pour travailler davantage et avec détermination redoublée à la construction dans notre pays d’un système éducatif compétitif, inclusif et de qualité à l’instar d’autres nations du monde », a dit le Ministre de l’EPST, Tony Mwaba dans son speech de lancement des travaux.

D’après lui, il s’agit de répondre à la ferme volonté politique maintes fois exprimées par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, pour qui la formation de l’élite de demain constitue l’une des priorités les plus importantes.

« Ainsi que vous le savez et conformément aux objectifs de ces assises la promo scolaire a été transformée en une Revue annuelle de performances », a rappelé le Ministre Mwaba.

C’est ainsi que le patron de l’EPST a exigé aux acteurs éducatifs d’intérioriser cette nouvelle approche pour progresser réellement vers une promotion scolaire axée sur les résultats. « Il faut donc désormais que les assises de promotion scolaire nationale devienne un véritable centre de réflexions et d’impulsions sur les grands problèmes de l’enseignement de l’heure, notamment celui de la gratuité de l’enseignement primaire et la lutte contre les antivaleurs qui gangrènent gravement notre sous-secteur de l’EPST », a-t-il souligné.

Par ailleurs, le Ministre de l’EPST, Tony Mwaba, a appelé les acteurs éducatifs à veiller tous de manière particulière et attentive à l’exécution sur le terrain de la gratuité de l’enseignement primaire « en se montrant intransigeant même intraitable envers tous leurs collaborateurs et les chefs d’établissements qui se montreront récalcitrants et réfractaires ».

Durant ces assises prévues du mercredi 22 au vendredi 24 septembre 2021, plus de 350 participants devront s’atteler à l’élaboration des tableaux de bord, à l’utilisation des indicateurs éducatifs, à la confection des plans d’actions opérationnels pour une gestion rationnelle, harmonieuse et moderne du système éducatif congolais.

Pour sa part, la Secrétaire générale à l’EPSP, Christine Nepa Nepa, a indiqué que les acteurs éducatifs conviés à ces assises devront mener trois actions principales:

1° Engager le Ministère de l’EPST dans la consolidation et la pérennisation de la gratuité de l’enseignement primaire ;
2. Évaluer la marche vers la maitrise et la généralisation de la revue annuelle de performances ;
3. Identifier les antivaleurs à la base du dérapage dans le sous-secteur de l’Enseignement Primaire, Secondaire, et Technique ainsi que les moyens de s’en sortir.

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito