Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : FOGEC octroie un financement allant de 5 000 à 20 000 USD à 10 entrepreneurs congolais

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC FOGEC octroie un financement allant de 5 000 à 20 000 USD à 10 entrepreneurs congolais

Ils sont au nombre de 10 ces entrepreneurs de la République Démocratique du Congo (RDC) ayant bénéficié d’un financement allant de 5 000 à 20 000 USD du Fonds de Garantie de l’Entrepreneuriat au Congo (FOGEC).

La cérémonie de remise des chèques dirigée par le Directeur général de cette structure publique placée sous la tutelle du ministère de l’Entrepreneuriat, Petites et Moyennes entreprises, Laurent Munzemba, a eu lieu le mardi 11 octobre 2022 à Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo.

Signalons que les dix chefs d’entreprises, bénéficiaires de ce financement du FOGEC font partie de la première cohorte à accéder à ce mécanisme.

Dans son mot de circonstance, le Directeur général du FOGEC, Laurent Munzemba, a affirmé que c’est une phase décisive pour l’écosystème entrepreneurial congolais.

« La cérémonie d’aujourd’hui constitue une étape essentielle pour nous, Fonds de Garantie de l’Entrepreneuriat au Congo (FOGEC), mais aussi pour l’écosystème entrepreneurial de notre pays d’autant plus qu’elle marque le début de la concrétisation du C, capital ou Crédit, prévu par le Programme National du Développement de l’Entrepreneuriat au Congo (PRONADEC). Voilà maintenant que la vision et l’engagement du Chef de l’État à faire des millionnaires congolais peut commencer à se mettre en œuvre. D’aucuns diront, Kisalu me banda. », a-t-il déclaré.

Pour le Directeur général du FOGEC, ces dix entrepreneurs ouvrent la voie de cette initiative qui devrait s’étendre dans les jours à venir dans les provinces de la République Démocratique du Congo (RDC).

« Commencer aujourd’hui par financée 10 micros, petites et moyennes entreprises (MPMEs) est juste un départ parce que les besoins sont énormes, nous en avons conscience, et nous ne devons nullement nous contenter de ne couvrir que Kinshasa, la République Démocratique du Congo, c’est 26 provinces. », a fait savoir Laurent Munzemba.

Ce dernier a pris la peine de rappeler aux bénéficiaires que ce financement n’est nullement un cadeau qui leur a été offert. Ces 10 entrepreneurs devraient prêcher par l’exemple pour permettre à l’État de poursuivre cet élan.

« Les fonds publics ne sont pas des biens sans maître mais plutôt de biens à multiples maîtres. Le moindre dollar de l’État dont vous bénéficiez, c’est de l’argent dû à 100 millions des congolais. Alors, je crois que vous devez comprendre la lourdeur de la responsabilité qui va peser sur vous dorénavant. Par votre comportement, vous ouvrirez la porte à d’autres pour être accompagnés eux-aussi ou vous leur fermerez la porte ; et cela vous en répondrez. », a-t-il souligné.

Le FOGEC fixe le taux d’intérêt à 5% l’an (soit 0,41% le mois) qui, après remboursement par ces entrepreneurs, sera restitué par ceux-ci sous forme de bonus.

Créé en octobre 2020, le FOGEC a pour mission de garantir l’accès au financement des entrepreneurs, de développer les mécanismes innovants de financement des entrepreneurs (financement participatif avec ou sans contrepartie, avec ou sans intérêt, subventionnement) et de participer à disposition des fonds d’amorçage et des prêts d’honneur au profit principalement des femmes et des jeunes.

Cette structure publique a été créée pour répondre à la volonté du Chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi, de lutter contre la pauvreté en République Démocratique du Congo tout en favorisant la création d’une classe moyenne.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV