Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Fondation Likabo lance un appel de fonds pour achever le centre de santé en construction !

Published

on

La Fondation Likabo (Don, en français) vient de lancer appel de fonds pour finaliser la construction d’un Centre de santé et une maternité au quartier Binza Ozone à Kinshasa. Les travaux ont été lancé, sur fonds propres, depuis quelques mois sur fonds propres. Objectif : améliorer la prise en charge médicale des habitants de cette partie de la capitale.

En effet, c’est pour offrir de soins de santé de qualité à un nombre important d’enfants et des personnes de troisième âge à un tarif réduit que la Fondation Likabo a décidé de construire son premier centre de santé et maternité.

Pour cela, elle a lancé le 7 juin dernier une campagne de collecte de fonds au cours d’un Gala. Face aux besoins importants, la campagne se poursuit pour mobiliser des moyens financiers, des matériaux de construction, des matériels et d’équipements médicaux.

C’est un immeuble de trois niveaux qui est en construction dans le quartier Manenga (communément appelé Gulf) dans la commune de Ngaliema. Cette formation médicale devra assurer les services des consultations généralisées ; les consultations spécialisées notamment la gynécologie et l’obstétrique ; la chirurgie ; les accouchements ; la médecine interne ; et la pédiatrie.

L’appel est donc lancé aux hommes et femmes de bonne volonté, aux ONGS internationales, humanitaires, aux Ambassades, aux opérateurs économiques nationaux et internationaux, tous ceux qui peuvent contribuer en biens ou en natures pour parachever cette œuvre.

Toute contribution peut être déposée à la Banque TMB : Fondation LIKABO 1201-5062170-00-90 ou nous appeler au 0847000036.

Fondation Likabo, créée en juin 2018, s’est assignée deux missions principales : la sensibilisation et la prise en charge médicale des enfants et les personnes de troisième âge.

Dans son volet sensibilisation, Likabo prévient de maladies sales et maladies par voie respiratoire auxquelles sont confrontées plusieurs familles vivant dans les périphériques.

Elle organise de descentes sur terrain, de séances d’animation, des débats pour conscientiser la population sur l’hygiène, la sécurité alimentaire et l’assainissement. Ceci, dans l’objectif de contribuer tant soit peu à la réduction du nombre de décès causé par ces maladies.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 1,8 million de personnes, dont 90% d’enfants de moins de cinq ans, vivant pour la plupart dans les pays en développement, meurent chaque année de maladies diarrhéiques (y compris du choléra).

Dans le volet prise en charge, la Fondation  accorde une attention soutenue à l’assistance médicale et une prise en charge des personnes défavorisées.

Sur fonds propres, elle a pu assurer la prise en charge des frais médicaux de près de 2 000 personnes, enfants comme personnes de troisième âge.

Nadine FULA

Advertisement
1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito