Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Franchissant la barre de 150% de ses assignations, la DGI surclasse les autres régies financières

Published

on

La Direction Générale des Impôts (DGI) a franchi la barre de 150% de ses assignations budgétaires au mois d’avril 2021, selon les informations fournies par le ministre des Finances, Nicolas Kazadi Kadima et relayé dans le compte-rendu du Conseil des ministres du 14 mai 2021.

Selon la source, le ministre des Finances s’est félicité des résultats réalisés par les régies financières de manière générale.

« Le Ministre des Finances a présenté la situation générale de la mobilisation des recettes de l’Etat. Il a souligné la bonne performance des régies financières en général et celle de la Direction Générale des Impôts (DGI) en particulier, par rapport aux assignations budgétaires. Aussi, pour le mois d’avril 2021, la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA) a atteint un taux de réalisation de 103%. La Direction Générale des Impôts (DGI) a franchi la barre de 150% de ses assignations. La Direction Générale des Recettes Administratives, Domaniales et des Participations (DGRAD) a réalisé, quant à elle, 105,5% de ses assignations », indique le compte-rendu du Conseil des ministres.

Signalons qu’au cours du Conseil des ministres du 14 mai 2021, le ministre des Finances a souligné la détermination du Gouvernement à agir en faveur de l’élargissement de l’assiette fiscale et la réduction de la pression fiscale qui pèse sur un nombre limité de contribuables.

En ce qui concerne la réduction de la pression fiscale ainsi que l’élargissement de l’assiette fiscale, le Ministre d’Etat, ministre du Budget a proposé quelques pistes pouvant permettre au Gouvernement d’améliorer la mobilisation des recettes publiques. Il s’agit notamment du renforcement de la collaboration entre la DGRAD et les services d’assiette, pour « mieux encadrer les contributions de chaque ministère des recettes ».

Quant à la numérisation de la chaîne des recettes, projet cher au Président de la République Démocratique du Congo et qui « garantirait une plus grande transparence dans les opérations de collecte des recettes », le ministre des Finances a souhaité que le projet s’accélère.

Notons par ailleurs qu’au cours du Conseil des ministres, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a soumis pour approbation, des propositions visant une mobilisation accrue des recettes publiques. Propositions adoptées par le Conseil des ministres.

Olivier Kaforo

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito