Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: Glencore a payé à l’État 424 millions USD d’impôts, redevances et autres paiements en 2020 ( rapport)

Published

on

La société minière industrielle Glencore présente en République Démocratique du Congo (RDC) a payé 424 millions de dollars américains au Gouvernement congolais en termes d’impôts, taxes et redevances.

Dans son rapport rendu public le week-end dernier, le géant minier Glencore a indiqué avoir affecté 331 millions de dollars américains en dépenses d’investissement l’année dernière.

Le même rapport précise que les activités de Glencore ont permis de fournir de l’emploi à 14 500 employés et sous-traitants.

Il ressort de ce rapport que l’ensemble de paiements effectués en 2020 est bien inférieur aux 843,407 millions USD versés pour le compte du Gouvernement congolais.

En 2019, le niveau des paiements de Glencore vis-à-vis de l’Etat congolais a même été davantage élevé au-delà de la somme de 1 milliard USD.

Malgré un contexte difficile caractérisé par les effets de la pandémie de Covid-19, il sied de noter que Glencore a investi 4,1 millions USD pour soutenir divers projets des communautés locales durant l’année 2020.

Glencore est active en République Démocratique du Congo (RDC) depuis 2008 à travers deux sociétés : Mutanda Mining SARL (MUMI), et Kamoto Copper Company (KCC), toutes deux situées à proximité de Kolwezi, dans la province du Lualaba.

A ce jour, Glencore a investi plus de 7 milliards de dollars américains dans le développement de MUMI et de KCC.

MUMI, rappelons-le, comprend des mines de cuivre et de cobalt ainsi que des usines de traitement et appartient entièrement à Glencore.

MUMI emploie 2 750 personnes.

Depuis décembre 2019, MUMI a été temporairement relégué à une opération d’entretien et de maintenance.

Pendant cette période, l’entreprise réalise des études de faisabilité.

KCC comprend des mines de cuivre et de cobalt ainsi que des installations métallurgiques intégrées.

L’exploitation dispose d’une des plus grandes réserves de cuivre au monde, avec une durée de vie actuelle dépassant 25 ans.

Le cobalt est un sous-produit de la production de cuivre, et la demande continue d’augmenter en raison de son utilisation dans les batteries pour véhicules électriques ou appareils électroniques portables.

Glencore détient 75 % des parts dans KCC. Le restant des parts est détenu par la société minière étatique congolaise, La Générale des Carrières et des Mines (Gécamines).

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito