Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Gouvernement et banc syndical de l’administration publique réunis en Commission paritaire

Published

on

Le Premier Ministre congolais, Sama Lukonde, a ouvert les travaux de la Commission paritaire entre le Gouvernement et le banc syndical de l’administration publique.

D’après le Ministre de la Fonction Publique, Jean-Pierre Lihau, l’objectif principal de cette rencontre est de maintenir le dialogue social qui est le maître mot devant guider toute action au niveau de l’administration publique.
Ces travaux de six jours soit du lundi 25 au samedi 30 octobre 2021 se tiendront en atelier résidentiel au village Vénus à Bibwa dans la commune de la N’sele.

En effet, ces travaux s’inscrivent dans le cadre du partenariat entre le Gouvernement congolais et l’intersyndicale nationale de l’administration publique pour valoriser le dialogue social en vue d’évaluer les différents protocoles d’accords signés antérieurement entre les deux parties prenantes, relatifs aux situations administrative, sociale, pécuniaire des agents de carrière de services publics de l’Etat. Et proposer ainsi des pistes de solutions idoines devant améliorer et garantir leur sécurité sociale de façon intégrale et de préserver la paix sociale au sein de l’administration publique.

Dans son mot de circonstance, le Premier Ministre Sama Lukonde a souligné qu’il attend de ces assises l’engagement pour combler les déficits de la réglementation qui existe en matière de la rémunération ; la décision de la suppression d’un certain nombre de discriminations qui existent encore ; et investir des valeurs entre les primes et la rémunération proprement dite.

Selon le Chef du Gouvernement congolais, d’autres revendications peuvent également être abordées notamment le non respect des dispositions légales réglementaires en matière de recrutement, mécanisation, promotion, l’avancement en garde, etc.

Il a par ailleurs exhorté les participants désignés de cette Commission paritaire d’être guidés dans leur réflexion par le sens de responsabilité, le réalisme, et le pragmatisme.

Le Premier Ministre congolais dit attendre d’eux l’élaboration d’une politique de rémunération cohérente proposant le barème général de référence pour l’ensemble des personnels de carrière des services de l’Etat et que ça soit à la fin équitable à moyen et à long terme. Il s’agit d’élaborer une politique cohérente et motivante de rémunération qui tienne compte des équilibres de budget de l’Etat en vue d’un barème général de référence, définir une politique cohérente de droit de prime, proposer le droit de base de référence pour les agents et cadres de l’administration publique, produire un modèle standard de bulletin de paie.

Partant des propositions, le Gouvernement organisera en décembre prochain une Conférence sur la rationalisation de la politique salariale en République Démocratique du Congo.

Pour sa part, la Secrétaire générale à la Fonction publique a noté que « les attentes des agents de l’Etat sont plus évidentes sur les résolutions issues des travaux de cette Commission paritaire qui se doivent de booster les rendements attendus d’eux.

« Pour que la RDC se développe, elle doit se doter d’une administration publique efficace, responsable et apte à concevoir, à mettre en œuvre, à suivre et à épanouir les politiques appropriées externes en compatibilité avec le programme du Gouvernement afin de satisfaire aux atteintes de l’intérêt Général », a-t-elle souligné.

AGNÈS KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito