Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Inondations de Boma, l’assistance aux sinistrés estimée à 2,3 millions Usd !

Published

on

Les besoins immédiats des victimes des inondations de Boma, dans la province du Kongo Central sont estimés à 2,3 millions de dollars américains, a indiqué le porte-parole de l’équipe pays des Nations unies en RDC, Aude Rossignol, citant le gouverneur du Kongo Central, Jaques Mbadu.

D’importantes inondations dues aux pluies diluviennes survenues dans la nuit du 26 au 27 décembre 2016 dans la vile de Boma ont causé plus de 40 morts et disparus, dont 30 enfants, et plus de 24 000 sinistrés. Plus de 1 000 maisons ont été détruites ou emportées par les eaux, 17 écoles inondées, 14 structures sanitaires affectées ainsi que deux ponts endommagés.

Plus d’assistance

Si le gouverneur de province avait mis en place un comité de crise comprenant notamment des délégués de l’OCHA, de l’OMS et de l’UNICEF, cette organisation n’a pu apporter qu’une première assistance aux sinistrés. Cependant, les besoins dépassent largement ce qui est fait jusqu’à ce jour, a assuré le porte-parole de l’équipe-pays des Nations unies en RDC.

Ces inondations figurent parmi les plus meurtrières que la province du Kongo Central ait connues et soulèvent le défi de l’aménagement du territoire, de la prévention et de la gestion des catastrophes
, a relevé Mme Aude Rossignol.

Les sinistrés des inondations survenues dans la ville de Boma en décembre dernier, affirment être toujours dans l’attente de l’assistance promise par le Gouvernement. Selon le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Emmanuel Shadari Ramazani, qui a donné le go pour l’acheminement de cette assistance le 13 janvier à Kinshasa, elle est constituée d’une cargaison de 40 tonnes de vivres et non vivres. Depuis ces débordements d’eaux, la plupart des rescapés passent la nuit à la belle étoile, faute de toit.

Lancement de la cargaison d’aide aux sinistrés de Boma par le Gouvernement. Ph. Primature


Attente de l’aide du Gouvernement

Selon Eric Lubamba, Secrétaire de la sous-commission identification des sinistres et des sinistrés, l’une des cinq structures mises en place par l’évêché de Boma et le gouvernement provincial pour venir en aide aux sinistrés, ces organisations s’emploient pour l’instant à l’inhumation des victimes de ces inondations ainsi qu’à l’identification des sinistrés pour leur éventuelle relocalisation.

Quant à la distribution des vivres et des médicaments aux rescapés, il indique que la sous-commission chargée de cette opération attend l’arrivée prévue ce début de semaine d’une délégation du gouvernement central dans la ville.

Entre-temps, le gouverneur du Kongo-Central a lancé une opération d’assainissement de la ville de Boma après ce sinistre. Et pour éviter l’apparition des maladies, des équipes de certaines organisations comme Oxfam, Croix-Rouge et OMS distribuent des médicaments et désinfectent des rivières et certains édifices touchés par les inondations.

D’après le président de l’Union des déclarants en douane (UDEDO), plusieurs activités notamment de chargement et de déchargement des cargaisons ainsi que celles de dédouanement des véhicules ont été paralysées au port de Boma.

FA/Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito