Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : la SICOMINES, un modèle réussi de la coopération sino-africaine

Published

on

Le Gouvernement congolais et un consortium d’entreprises chinoises représenté par les sociétés GREC et SINOHYDRO, ont conjointement signé en avril 2008, une Convention de Collaboration, conformément au mode de coopération globale portant sur le projet Sino-Congolaise des mines (SICOMINES S.A.) afin d’accompagner la RDC dans son développement.

De ce projet, plusieurs réalisations sont déjà visibles. D’où, Zoom Eco revient sur les grandes lignes.

En termes de contributions importantes découlant du projet SICOMINES, il convient de compter la promotion de la construction d’infrastructures en RDC ; la création d’une marque minière internationale en RDC; la formation de talents miniers locaux de la RDC et la construction d’une communauté de développement commun de la RDC.

Dès la signature entre les parties congolaise et chinoise, les entreprises chinoises sont à la charge d’un financement de 3 milliards USD pour la construction des infrastructures en RDC.

A noter aussi, la partie chinoise mobilise 3,664 milliards USD comme investissement du projet minier. Ce qui fait un investissement total de 6,664 milliards USD dans le cadre de la collaboration sino-congolaise.

En ce qui concerne la promotion de la construction d’infrastructures en RDC, il faut noter que 1,006 milliards USD constituent l’investissement cumulé dans le projet d’infrastructures.

Ainsi, 480 Km de routes ont été construits et plus de 100 mille mètres carrés de bâtiment et ouvrages ont été réalisés.

Dans la perspective de créer une marque minière internationale en RDC, la SICOMINES S.A. est en cours de relever deux grands défis.

Premièrement : la construction d’une mine écologique avec un investissement de plus de 69 millions USD pour la protection de l’environnement, dont plus de 3 millions USD à investir dans l’exploitation minière ; plus de 56 millions dans la section de concentration et plus de 9 millions d’investissement pour les mesures de protection environnementale.

Ensuite, pour combler le déficit d’énergie de notre pays, la SICOMINES S.A. investit 656 millions USD pour la construction de la « centrale hydroélectrique de Busanga ».

La SICOMINES S.A. est la seule société minière en RDC qui finance une centrale hydraulique dont l’électricité bénéficiera non seulement à la production minière mais aussi à la population congolaise.

Dans le souci du bien-être de la population environnante et de son personnel, la SICOMINES organise la formation des jeunes talents miniers locaux.

Grâce au projet SICOMINES, plus de dix mille emplois locaux ont été créés dont des emplois directs et indirects.

En ce qui concerne les talents formés, 956 talents professionnels miniers au total ont été formés. Et la société sélectionne chaque année 100 employés les plus performants dits « employés d’étoile. »

La SICOMINES participe entièrement à la construction d’une communauté de développement commun de la RDC.

La société mobilise chaque année un million de dollars de ses propres fonds pour soutenir les projets de bien-être public local, tels que l’entretien des routes, l’alimentation d’eau et d’électricité, les fournitures scolaires, la construction de centre médical, etc.

Pour rappel, la deuxième phase du projet SICOMINES a été inaugurée le 30 juin 2021. Celle-ci doublera l’échelle totale d’exploitation et la concentration de minerais atteindra 9 100 kt/a; quant à la production de cuivre cathodique, elle atteindra 250 kt/a ou plus et celle de cobalt métallique contenu dans l’hydroxyde de cobalt brut sera de 5 180 t/a.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito