Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Lambert Mende appelé à suspendre l’application de son arrêté sur les médias en ligne ! 

Published

on

Le ministre de la Communication et des médias, Lambert Mende est invité par la corporation professionnelle de la presse congolaise à prendre un moratoire pour suspendre l’application de son arrêté ministériel concernant les médias en ligne de la Rd Congo. C’est en substance le message qui ressort de la réunion qui s’est tenue ce jeudi 21 juin 2018 au Centre des ressources pour les médias (CRM) à Kinshasa.

En effet,  les organisations d’autorégulation et de régulation de la presse en RDC ont examiné le fond et la forme de l’arrêté ministériel N°011/CABMIN-CM/LMO/2018 du 14 juin 2018 portant mesures d’application de la Loi N°96-002 du 22 juin 1996 fixant les modalités de l’exercice de la liberté de la presse.

«Nous saluons la volonté du ministre d’encadrer la presse en ligne. Et notons cependant que son arrêté est susceptible de porter atteinte à l’exercice de la liberté de la presse en exigeant notamment une déclaration préalable pour l’exploitation des médias en ligne. Nous lui demandons de prendre un moratoire pour suspendre l’application de cet arrêté”, a rapporté Kasonga Tshilunde, président de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC).

 

Dans cette perspective, la corporation professionnelle s’engage, comme le suggère le ministre de la Communication et des médias, à  s’atteler à faire de propositions constructives pour une meilleure exploitation des médias en ligne conformément à la Loi.

L’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), Journaliste en Danger (JED), le Conseil supérieur de l’audiovisuel congolais (CSAC) et l’Association des médias en ligne de la RDC (MILRDC) ont été représenté à cette réunion.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Advertisement

Edito