Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’ANAPI convie les ambassades présentes au pays à s’engager dans la promotion des investissements

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC lANAPI convie les ambassades présentes au pays à sengager dans la promotion des investissements

Dans le souci d’impliquer les ambassades dans le développement de la République Démocratique du Congo, l’Agence nationale pour la promotion des investissements a échangé, le jeudi 17 novembre 2022, à Sultani hôtel, avec les conseillers economiques des ambassades d’Asie et du Brésil.

Avec ses invités, le Directeur Général de l’ANAPI, Anthony Kinzo, est revenu sur la promotion des investissements en RDC : enjeux et rôles des conseillers économiques.

Le Japon, la Russie, la Corée du Sud, et l’Inde étaient chacun représentés à cet échange convivial.

RDC lANAPI convie les ambassades présentes au pays à sengager dans la promotion des investissements 1

Anthony Nkinzo a d’abord présenté à ses hôtes l’environnement économique de la RDC. Il a expliqué que les perspectives de croissance s’améliorent d’après certains rapports du FMI et autres institutions financières Internationales.

Toujours au sujet de l’environnement économique, a expliqué le Directeur Général de l’ANAPI, le volume des IDES entrant en RDC en 2021 est évalué à 1,87 milliards USD contre 1,65 millards USD en 2020 soit un taux d’accroissement de 11,7%.

En ce qui concerne l’évolution positive de la notation Mood’y, la RDC est passée de Caa+ à B3 avec une perspective stable/risque de crédit équilibré. Aussi, la notation de Standard & Poor’s est passée de CCC+ à B-.

Quelles sont alors les attentes de l’ANAPI envers les Ambassades ?

L’ANAPI attend de ces ambassadeurs installés en RDC de multiplier des rencontres telles que de forums, salons sur l’agro-industrie; favoriser des contacts directs entre l’ANAPI et les firmes identifiées; l’implication des ambassades dans la mobilisation; de partenariats; des échanges d’expérience; de l’implication de ces ambassades en donnant la bonne information ; organiser des rencontres de partage d’expériences ; avoir des actions de promotion ciblées.

Quid de recommandations de ces ambassades pour améliorer le climat des affaires ?

Après la présentation de l’évolution positive de la situation économique de la RDC, les représentants des ambassades ont formulé quelque recommandations pour améliorer le climat des affaires et renforcer un partenariat entre leurs pays et la RDC. Ils évoquent notamment la transparence dans l’information, la bonne gouvernance et les infrastructures. Les ambassades souhaitent également voir le Gouvernement congolais protéger les investissements étrangers et aider aussi les petites entreprises à avoir plus de visibilité comme c’est le cas des grandes entreprises, a demandé la représentante de la Corée tout en souhaitant voir l’ANAPI créer un site internet où les informations seront uniquement en anglais, langue utilisée dans plusieurs pays non francophones.

De son côté, la représentante de la Russie a demandé que le Gouvernement congolais pense à digitaliser les services de l’Etat. De cette façon, cela permettra aux potentiels investisseurs de savoir où mettre les pieds. Elle a souhaité voir les infrastructures routières être en mesure de faciliter le transport de marchandises.

Le Japon, lui, a émis le vœu de voir baisser le prix de visa et autres procédures administratives tels que le visa d’établissement (700 USD) contrairement aux autres pays.

L’ANAPI se dit satisfaite de ces genre de rencontres qui lui permettent d’avoir des éléments à soumettre au Gouvernement dans le souci d’améliorer le climat des affaires et attirer encore plus d’investisseurs.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV