Connect with us

a la une

RDC : Le CNN adopte 98 nouvelles normes harmonisées du COMESA

Published

on

RDC : Le CNN adopte 98 nouvelles normes harmonisées du COMESA 1

Le Comité national de normalisation (CNN) de la République Démocratique du Congo a adopté 98 nouvelles normes harmonisées du Marché commun de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA), et une nouvelle norme nationale. Avant d’être adoptés, ces normes avaient été examinées par six commissions qui avaient réuni environ 160 experts congolais de tous ces domaines. C’était en marge de la session ordinaire du CNN tenue du 15 au 16 août derniers à l’hôtel Invest de la presse.

Selon le communiqué du Ministère de l’Industrie, cette adoption entre dans le cadre du processus d’intégration du pays dans cette zone économique régionale. Ces normes ISO (Organisation internationale de normalisation), précise – t – on, portent sur cinq secteurs : agroalimentaire (7 normes), électrotechnique (46), textiles et cuirs (34), construction (11), et allumettes (1).

Améliorer la qualité « Made in Congo »
La RDC dispose désormais de 370 normes harmonisées du COMESA adoptées en normes nationales, atteignant ainsi l’objectif que le pays s’était fixé en 2008. Celui de totaliser 371 normes pour son intégration progressive dans cette zone économique.

«Le souci est d’améliorer la compétitivité des entreprises locales et des produits Made in Congo à l’échelle sous-régionale, régionale et internationale, de garantir la santé des consommateurs et de bâtir une infrastructure nationale de qualité», avait déclaré le Directeur de cabinet du Ministre de l’Industrie, Ephrem Lutete Maketama à l’ouverture des travaux de cet atelier.

L’infrastructure nationale de qualité vise, la contribution au développement de l’industrie nationale et la stimulation du marché à l’exportation, la promotion de la protection des consommateurs, l’établissement et l’application des mesures en matière de santé, de sécurité et d’assurance qualité, ainsi que le soutien de la protection de l’environnement.

Vulgarisation et formation, une nécessité

A l’issue de cette session ordinaire, le Comité national de normalisation (CNN) a formulé deux principales recommandations au Gouvernement :

Premièrement, « la vulgarisation et la diffusion de nouvelles normes adoptées et en produire les recueils pour leur utilisation par les parties concernées ».

Ensuite, poursuit – t – il, le Gouvernement devrait « assurer la formation des parties prenantes en matière de normalisation pour une bonne application des normes, veiller à la stricte application des normes nationales par les parties prenantes, développer et favoriser un système national d’échange et de communication des normes entre les parties prenantes, ou encore accélérer le processus d’adoption et de promulgation de la loi sur la normalisation et la métrologie ».

Par ailleurs, les normes du secteur des bières et boissons sucrées n’ont pas été adoptées par le CNN. Le rapport de la commission ayant travaillé sur ces produits ayant été renvoyé à une prochaine session, pour enrichissement et complément d’informations.

Cet atelier a été organisé par le ministère congolais de l’Industrie, en collaboration avec l’Unité de gestion et de coordination (UGC) du Projet de mise en œuvre de l’intégration régionale (PMIR/COMESA) et la Cellule d’appui à l’Ordonnateur national du Fonds européen de développement (COFED).

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement