Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le Comité de direction de l’hôpital du Cinquantenaire condamne l’arrestation de leur médecin directeur

Published

on

Le Comité de direction de l’Hôpital du Cinquantenaire fustige l’arrestation de leur médecin directeur, Dr Hazeed Rahman Padiyath.

Au lendemain de l’incarcération de ce dernier, ses collègues membres du Comité Directeur de cet hôpital ont exprimé leur point de vue au cours d’une conférence de presse tenue ce vendredi 19 mars 2021 au sein de cet hôpital.

En effet, Dr Mobile Kampanga, l’un des membres de ce Comité de direction exige que la justice puisse dire le droit pour leur médecin directeur aux arrêts depuis le jeudi 18 mars 2021.

Dr Mobile a d’abord tenu à fixer l’opinion sur un certain nombre de points concernant l’hôpital du cinquantenaire avant d’aborder le cas d’arrestation du médecin directeur, Dr Hazeed Rahman Padiyath.

D’après les explications du Dr Mobile, cette structure médicale est issue du partenariat public-privé. C’est donc un bien de l’Etat congolais dont la gestion a été confiée à un privé.

Deuxièmement, il s’oppose au fait qu’on ait profité de cet incident pour faire tout un procès à une institution ou un homme.

Troisièmement, il s’oppose aux propos tenus par le syndicat de médecins qui n’a même pas pris la peine de descendre à l’Hôpital pour écouter les deux parties.

Il félicite par contre l’ordre de médecins qui a pris la peine de suivre de près le dossier.

Quatrièmement, il condamne le comportement du Dr Huguette Ngomb Matand qui n’a pas fait montre de professionnalisme face au cas du bébé malade emmené aux urgences.

« Pendant que les autres médecins s’activaient autour de ce nourrisson de 16 mois, sujet à une crise d’épilepsie, Dr Huguette avait son téléphone en main et ne semblait pas s’intéresser au cas du malade qui n’est autre que le fils du médecin directeur, actuellement aux arrêts et qui se retrouve à la prison de Makala. C’est cette attitude qui a donc poussé le médecin directeur, Dr Hazeed Rahman, de confisquer le téléphone du Dr Huguette », a expliqué Mobile Kampanga.

Cinquièmement, il a souligné que le Dr Huguette n’est pas un personnel médical de cet hôpital mais plutôt un médecin stagiaire recommandé par les Cliniques Universitaires qui avait validé son stage à l’hôpital du Cinquantenaire. Ce, pour subir une sanction administrative selon les exigences du métier.

Le Comité s’oppose à cette arrestation qui a directement conduit à l’incarcération de ce médecin à Makala sans qu’on puise lui dire ses droits.

Quant aux rumeurs selon lesquelles de vieux dossiers contre ce médecin directeur ont justifié cette arrestation, Dr Mobile Kampanga, membre du Comité de direction de l’hôpital du Cinquantenaire estime qu’il ne faut faire d’amalgame dans ce dossier.

Il appelle donc la justice congolaise à dire le droit et que l’Etat de droit tant prôné par le Chef de l’Etat congolais soit aussi appliqué pour les étrangers résidant en République Démocratique du Congo.

Pour rappel, l’Administrateur Directeur Général de l’hôpital du cinquantenaire de Kinshasa a été arrêté le jeudi 18 mars 2021 sur ordre du Procureur de la République de Kinshasa Gombe. Cela, suite aux accusations du Docteur Huguette pour violence sur sa personne.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito