Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le DG de l’OCC, Gaby Lubiba renove le Centre Hospitalier de cet établissement public

Avatar of La Rédaction

Published

on

Kinshasa Jean Lucien Busa inaugure le Centre hospitalier de lOCC entierement renove

Le DG de l’Office Congolais de Contrôle, OCC, Gaby Lubiba a inauguré, ce jeudi 17 février 2022, le Centre Hospitalier de cet office totalement rénové en présence du ministre du commerce extérieur Jean-Lucien Busa qui a coupé le ruban symbolique.
A la meme occasion, le ministre a procédé à la remise de chèques symboliques aux agents retraités de la période allant de juin 2015 à mars 2019 ainsi que les représentants de familles des agents décédés.

Cette double cérémonie intervient deux semaines après la célébration de l’anniversaire de l’Office Congolais de Contrôle, (OCC).

D’abord, l’inauguration du Centre Hospitalier OCC. Ce centre qui a plus de 30 ans d’existence devait se conformer aux exigences de l’heure. Du centre médical OCC, il s’est muté en Centre Hospitalier OCC conformément aux critères pertinents du ministère de la Santé publique. Il s’agit de la multiplication d’effectifs des agents ainsi que leurs dépendants.

Ce Centre devait aussi se conformer à la technologie de pointe. Ainsi, toute la prise en charge médicale est désormais numérisée.

« Ce Centre n’est plus pour ainsi dire un méga dispensaire mais une véritable unité stratégique de santé avec tout ce que cela implique en termes de fréquentation, des actes médicaux administrés », a indiqué M. Gaby Lubiba Mampuya, Directeur Général de l’OCC.

Le deuxième temps fort de cette cérémonie, c’est la remise de chèques symboliques aux agents retraités et aux familles des agents décédés.

Au total, 300 bénéficiaires étaient sélectionnés pour cette première phase.

Notons que cette action a été financées ur fonds propres de l’OCC. Un geste qualifié par Jean-Lucien Busa de « modèle OCC ».

« Je suis venu célébrer un modèle. Quel est ce modèle ? Beaucoup d’entreprises publiques et l’État lui-même a accumulé des arriérés de décomptes finaux, de droits de personnes décédées. Ce qui plombe la vie de l’entreprise, ce qui pose de sérieux problèmes aux trésoreries des entreprises. Le temps était arrivé pour penser à un nouveau modèle. », a indiqué le Ministre du Commerce extérieur.

Et d’ajouter : « Le modèle est très simple : si vous ne payez pas aujourd’hui ces obligations contraignantes, vous payerez tôt ou tard. Vaut mieux les payer aujourd’hui pour libérer la trésorerie de l’État et remettre les citoyens dans leurs droits.
Ce modèle là, jai voulu l’imprimer à la tête du ministère du Commerce, jai fait pression aux dirigeants de l’OCC et aujourd’hui nous avons la réponse. Et la perspective dans laquelle j’engage la Direction générale de l’OCC est qu’en 2023 il n’y ait plus d’arriérés pour les retraités. »

Soulignons que la haute Direction de l’OCC est plus que déterminée à apurer tous les arriérés dans le paiement des retraités et pour les familles des agents décédés.

Cette initiative constitue une des 138 recommandations issues des assises de Safari Beach visant la bonne gouvernance au sein de l’Office congolais de contrôle (OCC).

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito