Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le FPI et China Gezhuba signent un contrat de 126 millions USD pour la réhabilitation et modernisation du port de Kalemie

Published

on

Le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) et la société chinoise Gezhuba International Engineering ont signé, ce jeudi 1er avril 2021, un contrat dans le but d’exécuter les travaux de réhabilitation et de modernisation du port de Kalemie en province du Tanganyika.

Le coût du projet s’élève à 126 millions de dollars américains.

Cette signature a eu lieu en présence de plusieurs autorités. Il s’agit en l’occurrence du Ministre de l’Industrie, Julien Paluku, de son collègue de Transport et Voies de Communication, Didier Mazenga; du Ministre provincial des ITR du Tanganyika, des responsables de la SNCC et des Conseillers principaux à la Présidence de la République Démocratique du Congo.

Pour Julien Paluku, il est difficile de penser au développement du pays sans la connectivité qui favoriserait les échanges entre toutes les provinces.

« La réhabilitation du port de Kalemie va aussi permettre la connectivité avec l’Afrique de l’Est et l’Afrique Australe. Ce projet rentre également dans le cadre d’intégration régionale au point de vue économique, telle que prônée par le Président en exercice de l’Union africaine, Félix Tshisekedi », a-t-il déclaré.

Le ministre Paluku estime que le port de Kalemie va réduire la distance de plus de 1500 Km entre Kalemie et le port de Darelsalam et par conséquent le coût élevé des marchandises dû au long trajet effectué par les commerçants pourrait être revu à la baisse.

A travers cette réhabilitation, l’espace Katanga va s’ouvrir à plus de 9 autres provinces (Maniema, Kasaï, Sud Kivu, etc).

Ce projet va aussi favoriser l’émergence d’autres projets multimodaux en ce que cela va entraîner la réhabilitation immédiate des chemins de fer.

En somme, l’activité au port de Kalémie va faciliter également les échanges et la viabilisation de la Zone économique spéciale de Manon avec l’exploitation de lithium, utilisé pour la production de voitures électriques.

Pour sa part, le Directeur Général du Fonds de Promotion de l’Industrie, Patrice Kitebi, est revenu sur les objectifs assignés par son institution à travers ce contrat.

« Le port de Kalemie est situé sur la côte ouest du lac Tanganyika. De sa position géographique, il constitue un carrefour ou une plateforme logistique qui permet de connecter le corridor Nord vers le port de Durban; et le corridor Sud qui conduit vers le port de Darelsalam. C’est donc un ouvrage emblématique pour le commerce régional », dit-il.

Pour rappel, ce port a été construit en 1931. Il a donc 90 ans et il a été réhabilité pour la première fois en 1951, soit 20 ans après sa mise en service.

Conséquence, il est actuellement dans un état de délabrement qui ne lui permet pas de jouer son rôle emblématique dans le commerce sous-régional soit pour l’approvisionnement du pays, soit pour l’exportation de minerais.

La situation du port de Kalémie se résume en cinq traits:

1° Ce port vit un phénomène d’ensablement du bassin d’eau qui fait que seules les petites barges peuvent y accoster;
2° Un grand nombre de bateaux ayant échoué aux bords du port, ce qui entraîne un encombrement inutile et accès difficile au quai;
3° Les quais sont dans un état de délabrement extrêmement avancé;
4° Les deux grues installées depuis 1951 ne sont plus opérationnelles;
5° Aucun dispositif n’était prévu pour le chargement ni le déchargement de gros véhicules.

L’entreprise chinoise China Gezhuba, quant à elle, est spécialisée dans plusieurs domaines dont le port, l’aéroport et les travaux publics.

C’est donc une expertise rassurée qui est offerte au Gouvernement congolais pour la modernisation de ce port combien stratégique et important.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito