Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Le Japon débloque 82 000$ pour réhabiliter un pavillon de l’Hôpital de Kintambo

Published

on

Le Japon vient de débloquer, ce vendredi 4 novembre 2016, quatre-vingt-deux mille huit cent soixante-dix-neuf dollars américains (USD 82879) pour réhabiliter un pavillon de l’Hôpital Général de Référence de Kintambo en vue de pouvoir mieux soigner les victimes des violences sexuelles.

L’Ambassadeur du Japon en République Démocratique du Congo, Monsieur Hiroshi KARUBE a procédé à la signature du contrat de don d’un micro-projet local avec le Médecin Directeur dudit Hôpital, Docteur Michel TSHIBADI KUSHADI, en présence de Madame Jeanine MABUNDA LIOKO, Conseillère Spéciale du Chef de l’État en charge de la lutte contre les violences sexuelles et le recrutement des enfants.

« Ce projet, intitulé : «Projet de Réhabilitation de l’Hôpital Général de Référence de Kintambo dans la ville de Kinshasa » et dont le montant s’élève à quatre-vingt-deux mille huit cent soixante-dix-neuf dollars américains (USD 82879), a pour objectif de réhabiliter un pavillon dudit hôpital pour mieux soigner les victimes des violences sexuelles », indique le communiqué officiel de l’Ambassade du Japon.

Monsieur KARUBE souligné que le Gouvernement du Japon attache une grande importance à la promotion des femmes dans la société, citant ainsi l’initiative de Monsieur Shinzo ABE, Premier ministre du Japon, pour créer « une société où les femmes brillent ».

L’Ambassade du Japon espère que la réhabilitation de cette installation permettrait de soigner les victimes des violences sexuelles, physiquement, psychologiquement mais également judiciairement, afin qu’elles puissent s’autonomiser.

Une manière pour ce pays ami d’apporter sa pierre à la RDC qui s’est engagée, à travers les missions assignée à Madame MABUNDA, à œuvrer activement pour l’autonomisation des victimes des violences sexuelles.

Pour rappel, c’est pour la deuxième fois que le Japon intervienne en faveur de l’Hôpital Kintambo. Il y a quinze ans, il dotait cette institution hospitalière d’une ambulance.

Zoom Eco

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito