Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : le Sénat prend acte de la demande de réintégration de Willy Bakonga

Published

on

Le ministre sortant de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) a sollicité sa réintégration au sein du Sénat de la République Démocratique du Congo.

Une correspondance datée du 17 avril 2021 attribuée à Willy Bakonga a été lue à la Chambre haute du Parlement lors de la plénière de ce jeudi 22 avril 2021.

« Honorable Président, par la présente, j’ai l’insigne honneur de vous informer que je regagne mon siège au Sénat conformément au règlement d’ordre intérieur et usage au sein de notre institution », peut-on lire dans ce document.

Le ministre Willy Bakonga dit avoir réservé une copie pour information au Sénateur Reagan Bakonga, son premier suppléant qui l’avait remplacé après sa nomination comme ministre dans l’équipe gouvernementale Ilunga Ilunkamba.

« Le Bureau du Sénat a, au regard des articles 110 de la constitution et 112 du règlement intérieur, pris acte de cette demande du ministre sortant de l’EPST », a dit le Président de la Chambre haute, Bahati Lukwebo.

Séance tenante, le remplaçant de Willy Bakonga au poste de sénateur, son jeune frère Reagan Ilanga Bakonga, a contesté la validité de cette lettre. « C’est une correspondance falsifiée », a-t-il dit à la plénière.

Il convient de noter que cette demande de Willy Bakonga intervient après son arrestation à Brazzaville où il tentait de s’enfuir à destination de la France à bord d’un régulier d’Air France.

Recherché par la justice congolaise, Willy Bakonga fait l’objet d’une instruction judiciaire pour des faits présumés de détournement des fonds publics.

Mitterand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito