Connect with us

a la une

RDC : l’école Safak change de dénomination et de tutelle !

Published

on

RDC : l'école Safak change de dénomination et de tutelle ! 1

La cérémonie de reprise des écoles SAFAK par la Fondation MAARIF a eu lieu ce jeudi 16 août 2018 dans l’enceinte de cette école internationale. Ce, en présence du vice-premier ministre en charge des Affaires étrangères, du ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), des tutelles de SAFAK et celle de MAARIF ainsi que du personnel de cette école à Kinshasa.

Dans son discours, le ministres des affaires étrangères a indiqué que ce changement de tutelle traduit la volonté manifeste des volontés de deux États, la Turquie et la RDC, de resserrer les liens d’amitié et de coopération dans un partenariat qui se veut stratégique.

De Safak à MAARIF, qu’est ce qui va changer ?
Le premier changement est la dénomination. Ensuite, le nouveau Comité de gestion qui, pour une question d’évidence, va s’entourer d’un nouveau personnel turc. Mais, le personnel congolais reste inchangé.

Selon Mustafa Dogan, directeur de la Fondation MAARIF, ce nouveau Comité de gestion va baisser les frais scolaires, augmenter les salaires du personnel et moderniser l’école sans bouger le personnel congolais.

Les non- dits de ce changement

Si, officiellement, les autorités congolaises n’ont avancé aucune raison pour justifier ce changement, la motivation serait venue de la Turquie.

RDC : l'école Safak change de dénomination et de tutelle ! 2Certaines sources, indiquent que depuis le coup d’État du 15 juillet 2016 en Turquie, dont les autorités auraient attribué la paternité à l’organisation terroriste de l’imam Fethullah Gülen, à lquelle appartiendrait l’ancien gestionnaire des Safak, des dispositifs ont été mis en place pour évincer les cadres de ce mouvement de tous les rouages de l’État : police, justice, armée, enseignement, etc.

C’est ainsi qu’ils ont été massivement purgés en Turquie et même des frontières turcs tel que l’Asie centrale, en Europe et en Afrique.

 

La fondation Maarif, créée juste après le putsch de 2016 a été chargée de reprendre le contrôle des écoles affiliées au mouvement Gülen, dont les fermetures ont été souhaitées par le président Erdogan. Et elle a depuis mis en place de nouveaux établissements.

Dans certains pays d’Afrique, le changement a déjà eu lieu et la RDC vient d’emboîter les pas ce jeudi 16 août 2018, jours du changement de tutelle.

Ce n’est donc pas pour rien que le vice-premier ministre, ministre des affaires étrangères congolais, Léonard She Okitundu a indiqué que ce changement témoigne de la volonté de resserrer les liens entre les deux pays.

Nadine Fula | Zoom Eco

Edito

Advertisement