Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : les femmes de l’APLC sensibilisées aux enjeux du numérique et des innovations technologiques

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC les femmes de lAPLC sensibilisées aux enjeux du numérique et des innovations technologiques

L’Agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC) a organisé, ce vendredi 31 mars 2023, une matinée de sensibilisation des femmes sous le thème : « Éducation numérique égalitaire pour la paix et l’autonomisation des femmes et des filles en RDC ».

Cette activité marquant la fin des activités du mois dédié aux droits des femmes a connu la participation du Coordonnateur de l’APLC, Thierry Mbulamoko, et de ses
Coordonnateurs Adjoints.

Cette rencontre a été animée, tour à tour, par Madame Ornella Ngobila Nkusu, Conseillère en charge des relations avec la diaspora à l’Agence pour le Développement du Numérique (ADN) et le Professeur Joseph Ngwabika Funda, Conseiller chargé des Questions Stratégiques à l’APLC.

Dans son speech axé sur l’impact du numérique sur la lutte contre la corruption, Ornella Ngobila Nkusu, a indiqué que le concept numérique est apparu en RDC (Zaïre) en 1984 avec la mise en place du service présidentiel d’ études, qui va devenir une année après le Service présidentiel de l’informatique.

Ornella Ngobila a mentionné que cet élan a été interrompu après des multiples crises qui ont secoué le pays notamment l’entrée de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL) conduite par feu Président Laurent Désiré Kabila en 1997.

A ce jour, le Gouvernement Congolais a misé gros sur le numérique avec la mise en place de tout un Ministère dédié au numérique.

Par ailleurs, elle a expliqué que le numérique est un puissant canal pour la lutte contre la corruption.

D’après Ornella Ngobila le numérique facilite la traçabilité des données et la transparence dans les opérations financières et autres.

Par ailleurs, elle a souligné l’implication du Président de la République, Félix Tshisekedi, qui a fait de la lutte contre la corruption son cheval de bataille, dans la formation des Agents du secteur public aux métiers du numérique.

De son côté, Joseph Ngwabika Funda, Conseiller chargé des questions stratégiques à l’APLC a encouragé les femmes œuvrant au sein de l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption à apprendre les métiers du numérique pour se mettre en phase. Il a également appelé les autorités de cette structure spécialisée dans la lutte contre la corruption à mettre les moyens nécessaires pour permettre aux femmes de l’APLC de se former sur les métiers du numérique.

Pour Thierry Mbulamoko, Coordonnateur de l’APLC, la numérisation est un outil indispensable dans le cadre de lutte contre la corruption.

« Au niveau de l’Agence, nous avons mis des moyens pour atteindre cet objectif de numérisation. Nous avons mis en place un site internet. Mais également un dispositif de dénonciation qui permet à tout citoyen, victime d’acte de corruption, de pouvoir dénoncer en ligne. Le rôle de la femme est très centrale. Nous sommes en train de clôturer le mois dédié aux droits des femmes, et la femme au niveau de l’APLC a un rôle très important à jouer. Nous avons des dames qui sont des enquêtrices, des analystes, des conseillères et des cheffes de service. », a-t-il dit.

Thierry Mbulamoko estime que cette matinée de sensibilisation est une opportunité pour mettre en lumière les femmes de cette structure qu’il dirige pour être en phase avec la vision du Chef de l’État congolais.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV