Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’État congolais a dépensé 61 millions USD pour le secteur agricole en 2021

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : l'État congolais a dépensé 61 millions USD pour le secteur agricole en 2021 1

Le Gouvernement congolais a affecté plus de 122,7 milliards de Francs congolais (CDF) soit 61,3 millions de dollars américains en 2021 pour le secteur de l’Agriculture, renseigne le rapport sur les états de suivi budgétaire à fin décembre 2021.

Faisant de l’Agriculture un secteur clé dans le cadre de la diversification de son économie, au 7ème pilier de son programme, le Gouvernement congolais dirigé par le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, avait émis la volonté de miser sur ce secteur.

A cet effet, le Gouvernement s’était fixé l’objectif principal de conduire une politique économique nationale sous ses divers aspects, intégrant tous les secteurs de l’économie, à
savoir : le secteur primaire, le secteur secondaire et le secteur tertiaire, avec pour axes principaux la promotion de l’intelligence économique et stratégique ainsi que la promotion de l’économie numérique.

Il en est de même pour la redynamisation de l’agriculture vivrière, industrielle et pérenne ainsi que de la pêche et de l’élevage.

Pour toute l’année budgétaire 2021, le Gouvernement congolais avait prévu une enveloppe totale de 285,8 milliards de Francs congolais soit 143,0 millions de dollars américains pour redonner un nouveau souffle au secteur agricole longtemps jeté dans les oubliettes.

Cependant, le taux d’exécution des crédits budgétaires alloués au secteur de l’Agriculture s’est situé à 42,9 %. Un taux qui reste encore faible au vu des besoins exprimés par la population congolaise.

Il sied de noter que sur les 122,7 milliards de CDF affectés à ce secteur, l’investissement sur sur fonds propres n’a été effectué qu’à hauteur de 6 559 653 568 milliards de CDF contre les prévisions linéaires arrêtées à 48 144 152 088 milliards de CDF.

Les autres dépenses effectuées en 2021 au ministère de l’Agriculture se présentent comme suit :

• Un montant de 994 390 000 millions de CDF a été utilisé pour les contreparties des projets du secteur contre les prévisions linéaires arrêtées à hauteur de 1 887 951 600 milliards de CDF;

• Le fonctionnement du ministère a coûté 1 457 494 535 milliards de CDF contre les prévisions linéaires de l’ordre de 16 094 782 776 milliards CDF;

• Les dépenses liées aux interventions Économiques, Sociales, Culturelles et Scientifiques sont évaluées à 75 559 100 millions de CDF contre les prévisions linéaires chiffrées à 11 016 288 345 milliards de CDF;

• Les investissements sur Ressources Extérieures sont chiffrés à 66 330 761 307 milliards de CDF contre les prévisions budgétaires de l’ordre de 90 471 152 506 milliards de CDF.

Au cours de l’année 2021, plus de 47,2 milliards de CDF ont été dépensés en faveur du secteur de l’Agriculture contre les prévisions linéaires arrêtées à 46 559 323 763 milliards de CDF.

A titre de rappel, pour cette année 2022, le Gouvernement congolais a projeté des crédits budgétaires de l’ordre de 672 milliards de francs congolais (CDF) soit plus de 335,7 millions de dollars américains pour booster le secteur de l’Agriculture.

Cette enveloppe gouvernementale représente 3,52% des prévisions du budget général de l’exercice budgétaire 2022.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito