Connect with us

a la une

RDC : l’Exécutif s’engage à libérer 2,5 millions USD par an pour l’achat des contraceptifs 

Published

on

Le gouvernement congolais s’est engagé à libérer un montant de 2,5 millions de dollars américains chaque année  pour l’achat des  contraceptifs. Objectif : renforcer les mécanismes de planification familiale retenue parmi les interventions prioritaires à haut impact sur la réduction de la mortalité maternelle. Cette action vise à réaliser le dividende démographique dans la perspective d’atteindre l’émergence d’ici 2030, indique un communiqué du Fonds des Nations Unies pour la population(UNFPA).

Le plaidoyer et le dialogue politique menés par l’UNFPA en 2014 auprès des autorités politiques du pays a mis l’accent sur la nécessité d’investir dans la jeunesse, en particulier concernant d’une part, la planification familiale pour ralentir le taux actuel de croissance démographique et d’autre part, l’éducation, la santé, l’emploi, la participation des jeunes et l’égalité des sexes qui sont essentiels pour la dividende démographique.

C’est donc ce plaidoyer qui a conduit le gouvernement central à cet engagement ferme.

“L’Afrique a une plus grande représentation de la population des jeunes, plus des trois quarts de sa population ont moins de 25 ans. Il en est de même pour la RDC. Cependant, la grande majorité de la population jeune est peu éduquée, moyennement qualifiée et sans emploi, ce qui exerce une pression sur les ressources familiales et nationales”, souligne le même communiqué cité par l’ACP.

Avec l’accroissement actuel de la population en RDC, les nombres d’écoles à construire, d’enseignants à recruter, de vaccinations et d’emplois à garantir à tous les jeunes ne peuvent être assurés par aucun gouvernement ni en RDC ni  ailleurs en Afrique si on n’agit pas avec des politiques et des services pour freiner cette croissance démographique galopante.

Pour capturer le dividende démographique, il faudrait envisager des politiques globales de population et de planification, des reformes du secteur  financier pour un financement domestique, des investissements plus importants dans le capital humain et la création d’emplois productifs.

La RDC a célébré la Journée mondiale de la population sous le patronage du ministre d’Etat en charge du Plan, Modeste Bahati Lukwebo. Des partenaires, donateurs et agences du système des nations unies accompagnent l’UNFPA pour faire de la planification familiale un droit humain.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :