Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’UNESCO renforce les capacités des concepteurs des programmes scolaires sur l’intégration des dimensions genre

Avatar of La Rédaction

Published

on

lUNESCO renforce les capacites des concepteurs des programmes scolaires sur lintegration des dimensions genre

L’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a procédé, le mardi 16 novembre 2021, au lancement de la formation des concepteurs des programmes scolaires sur la conception des programmes efficaces pour réduire les comportements à risque chez la jeune fille.

Selon la Coordinatrice des programmes UBRAF, Jolie Masika, cette formation poursuit plusieurs objectifs entre autres, booster l’implication et l’engagement des concepteurs des programmes scolaires dans la promotion des droits humains, de la santé sexuelle et reproductive des jeunes et des adolescents ainsi que la prévention des violences sexuelles basées sur le genre (VSBG) et VIH en milieu scolaire; renforcer les capacités des concepteurs des programmes scolaires à l’intégration des dimensions genre, droits humains, handicap et VIH dans les enseignements aux niveaux maternel, primaire et secondaire.

En effet, les experts du secteur de l’Education et les partenaires en charge de la conception des programmes scolaires efficaces et de la formation continue des enseignants vont sée réunir durant trois jours.

Notons que quatre (4) résultats sont attendus à la fin de cette formation de renforcement de capacités à savoir:

Primo : une connaissance générale des programmes nationaux de l’éducation à la vie familiale, des droits humains, de VSBG et du VIH fournie aux concepteurs des programmes;

Secundo : les concepteurs des programmes scolaires renforcés sont mobilisés autour de la promotion de la santé sexuelle et reproductive ainsi que de la prévention des VSBG et du VIH;

Tertio : les programmes scolaires et les enseignements intègrent les dimensions genre, santé (VIH et autres pandémies), droits humains et handicap en RDC;

Quarto : la prévalence des VSBG, du VIH et de Covid-19 est sensiblement réduit en milieu scolaire en RDC.

Rappelons qu’en République Démocratique du Congo (RDC), l’UNESCO soutient le développement des réponses au VIH et au SIDA qui sont inclusives, sensibles aux besoins et problèmes de l’ensemble de la population, en accordant une attention particulière aux groupes clés particulièrement exposés aux VIH ainsi qu’aux jeunes en milieu scolaire grâce au fond UBRAF.

La réponse de l’UNESCO au VIH et au SIDA s’effectue dans le cadre des objectifs de l’Education pour tous (EPT).

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV