Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: reprise de la campagne de vulgarisation du code minier révisé

Published

on

L’hôtel du gouvernement à Kinshasa a servi de cadre le samedi 1er août à la poursuite de la campagne de vulgarisation du code minier révisé.

Le ministre des Mines, le professeur Willy Kitobo Samsoni, en était l’orateur principal. Ce dernier a rappelé aux participants l’objectif de la campagne, à savoir : “toutes les parties prenantes du secteur minier et l’opinion publique doivent être amenées à une compréhension sans ambiguïté de la nouvelle loi pour une meilleure manière de se l’approprier dans toutes ses dispositions.

Le ministre Kitobo a fourni des détails sur le rôle de l’Etat dans l’administration du code minier et la promotion du secteur par la recherche des informations géologiques de la RDC à travers le Service national géologique du Congo et le financement du Fonds minier pour les générations futures ”FOMIN”.

Poursuivant son speech, le professeur Willy Kitobo a appris à ses convives que son ministère a des services spécialisés qui l’aident dans la gestion du secteur des mines. Le cadastre minier (CAMI) en tête, car il est le service technique chargé de la gestion du domaine minier et des carrières. Le CAMI se charge voire même de la gestion de tous les titres miniers des carrières octroyées par le ministère lui-même.

La loi minière est désormais à la portée de toutes les parties prenantes. ”Cet outil de souveraineté doit s’appliquer dans toute son intégralité car elle reste toujours attractive et incitative”, affirmait le ministre Willy Kitobo dans son discours de lancement de cette campagne de vulgarisation au mois de novembre 2019.

Signalons que la campagne se relance après un temps d’arrêt dû à l’État d’urgence décrété suite à la pandémie mondiale de covid-19.

Patrick BOMBOKA

Advertisement

Edito