Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Sama Lukonde vise une Administration publique forte et efficace pour le développement du pays

Published

on

Le nouveau Gouvernement congolais s’engage dans la voie du rajeunissement de l’Administration publique.

Ces efforts devront se matérialiser dans le cadre de la mise en œuvre de différents programmes enrichis.

Dans sa présentation du programme du Gouvernement devant les députés nationaux, le lundi 26 avril 2021, le Premier ministre congolais, Sama Lukonde, a évoqué la nécessité du renforcement de l’autorité de l’Etat.

Le Chef du Gouvernement envisage la construction d’une Administration publique forte et efficace, socle sur lequel doit reposer le vrai développement du pays.

« Sous l’impulsion du Président de la République, le Gouvernement entend non seulement parachever le processus de la réforme de l’Administration publique engagé il y a quelques années, mais aussi initier des politiques publiques innovantes appelées à améliorer les conditions de vie et de travail des fonctionnaires de l’Etat » a-t-il fait savoir.

Et d’ajouter : « Il s’agit notamment de veiller au rajeunissement de notre Administration publique dans le cadre de la mise en œuvre de différents programmes dont ceux du Programme de réforme et de rajeunissement de l’Administration Publique (PRRAP), de l’Ecole nationale de l’Administration (ENA), de jeunes professionnels ».

A cet effet, le nouveau Gouvernement congolais s’engage à améliorer les conditions de vie et de travail des agents et fonctionnaires de l’État ; puis à réhabiliter, à construire et à équiper des bâtiments publics dans toutes les provinces, y compris dans les territoires, les secteurs et les chefferies.

Au cours de cette traditionnelle présentation du programme du Gouvernement, le Premier ministre Sama Lukonde a également indiqué que son équipe se mettra en action dans le but de contribuer à la facilitation de l’organisation des élections syndicales à tous les niveaux de l’Administration publique, dépolitiser effectivement l’Administration des territoires, promouvoir l’Administration des non-originaires et organiser des concours de recrutement notamment des Administrateurs.

Dans le même ordre d’idées, le Gouvernement des Warriors promet de poursuivre le recensement des effectifs de la Fonction publique avant l’application, autant que possible, du « barème de Mbudi », et ce, après concertation avec les syndicats.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito