Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : sur plus de 75 millions USD attendus, à peine 2 millions USD affectés pour les Ressources hydrauliques et électricité en six mois

Published

on

Pour les six premiers mois de l’année en cours, l’État congolais n’a décaissé que 4 milliards de CDF soit 2 millions de dollars américains en faveur du secteur des Ressources hydrauliques et électricité contre les prévisions budgétaires de 151,2 milliards de CDF soit 75,9 millions de dollars américains en cours de cette période.

Ce niveau d’exécution budgétaire en faveur du secteur des Ressources hydrauliques et électricité par le Gouvernement congolais démontre exactement la réalité sur terrain.

D’après le rapport des états de suivi budgétaire, un service du ministère congolais du budget, le taux d’exécution budgétaire en faveur des Ressources hydrauliques et électricité au premier semestre de l’année 2021 est de 0,01%.

À Kinshasa, capitale du pays, plusieurs quartiers sont dans le noir. Ceci favorise notamment le banditisme urbain dans les différents quartiers.

Dans d’autres quartiers, l’eau potable est devenue une denrée de plus en plus rare. Une situation qui oblige la population kinoise en particulier et congolaise en général à faire de longs trajets pour s’offrir de l’eau.

Par contre, à la même échéance l’année dernière (2020), le Gouvernement congolais avait exécuté les prévisions budgétaires en faveur du secteur des ressources hydrauliques et électricité à hauteur de 72,9%.

Les prévisions budgétaires au cours de cette période en 2020 ont été fixées à 3,4 milliards de CDF soit 1,7 millions de dollars américains et le Gouvernement a pu transférer 2,4 milliards de CDF soit 1,2 millions de dollars américains.

En ce qui concerne l’utilisation des fonds, le même document du ministère du Budget révèle que 2,9 milliards de CDF soit près de 1,5 millions de dollars américains ont servi au paiement des agents, 375 millions de CDF affectés au fonctionnement du secteur, 180 millions de CDF mis à la disposition des interventions économiques, sociales, culturelles et scientifiques lorsque 500 millions de CDF ont permis l’investissement sur ressources propres.

Le Gouvernement des warriors doit fournir beaucoup d’efforts pour atteindre les prévisions budgétaires en faveur du secteur des Ressources hydrauliques et électricité qui ont été fixées à 302,5 milliards de CDF soit plus de 150 millions de dollars américains au cours de l’exercice 2021.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito