Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Transco, Chérubin Okende réceptionne 11 conteneurs de pièces de rechange à Kinshasa

Published

on

Le ministre de Transports, Voies de communication et Désenclavement, Chérubin Okende Senga, a réceptionné, le jeudi 13 mai 2021, dans les installations du dépôt de la Société de transport du Congo (TRANSCO), 11 conteneurs de pièces de rechange diverses.

Le but étant d’assurer la maintenance des nouveaux bus acquis par cette société.

D’après les services du ministère de Transport, Voies de communication et Désenclavement, Chérubin Okende a réaffirmé son engagement à promouvoir le plan de relance et de redressement des activités élaboré par la direction de cette entreprise et à s’impliquer dans la résolution des problèmes auxquels est confrontée la société de transport du Congo.

Le ministre Chérubin Okende a également effectué une visite d’inspection dans le premier dépôt de Transco situé dans la commune de Masina à Kinshasa, avant d’appeler les travailleurs rencontrés sur les lieux à plus de responsabilité et à la conscience professionnelle.

« La raison de cette visite découle de l’importance qu’accorde le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, au rôle capital que joue la société Transco dans la mobilité de la population congolaise », leur a-t-il dit.

À cette occasion, le Directeur général de Transco, Blackson Bongo, a remercié le Gouvernement congolais pour l’acquisition de ces pièces de rechange.

« L’acquisition de ces pièces de rechange fait partie du contrat signé avec le constructeur des bus que nous acquis récemment en vue d’assurer leur longévité », a affirmé le Directeur général de Transco.

L’acquisition de ces conteneurs des pièces de rechange pour la société de transport du Congo démontre un élan vers un véritable changement dans la gestion des entreprises publiques car depuis un certain moment, la question liée à la maintenance dans les sociétés de transport en République Démocratique Democratique du Congo pose un sérieux problème.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito