Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Tshibala, Kimbuta, Luhaka et Olengankoy humiliés par des kinois

Published

on

Des kinois prenant part à la cérémonie de présentation du programme d’urgence des 100 jours du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, ce samedi 2 mars 2019, ont brillé par l’humiliation publique de certains commis de l’Etat. Ils leur ont reproché des actes de megestion, de corruption et de traîtrise.

De l’arrivée des officiels à la fin de la manifestation, le public n’a pas cessé de scander de chants hostiles pointant du doigt accusateur certaines personnalités.

Il s’agit notamment de Bruno Tshibala, premier ministre sortant et transfuge de l’UDPS, parti cher à Etienne Tshisekedi ; André Kimbuta Yango, gouverneur de la ville de Kinshasa depuis 13 ans ; Thomas Luhaka, ministre des Infrastructures et travaux publics ; et enfin, Joseph Olenghankoy, président du CNSA.

Bien que ces chants aient dérangé la cérémonie sauf pendant l’allocution de Félix Tshisekedi, le message du public transmis au chef de l’Etat aura été clair : « dégagez – nous de la gestion publique tous ces gouvernants qui ont lamentablement échoué.»

Dès lors, ils se sont visiblement inscrits dans la logique du changement, même des gouvernants au sommets de l’État. Autant qu’ils comptent sur l’appui de Vital Kamerhe auprès du chef de l’Etat dans cette opération de balayage.

« C’est nous, la base qui jugeons les actions de ces dirigeants. Notre président Félix Tshisekedi, père de la Nation, doit comprendre que nous ne voulons plus de ces gens qui sont cités dans des scandales. A lui de nommer, tant au gouvernement qu’à des entreprises publiques, de personnes faisant prévue de compétences avérées et soucieuses du bien-être collectif», a déclaré Paulin Makengo, citoyen ayant participé à cette cérémonie officielle.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito