Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Un Fonds national des réparations de 6 à 8 millions USD en gestation au profit des victimes des violences sexuelles

Published

on

Le ministre des Droits humains, André Lite, a annoncé la création d’un Fonds national de réparations en faveur des survivantes des violences sexuelles dont le coût est évalué entre 6 et 8 millions de dollars américains.

Cette mesure a été rendue publique à l’issue de la Table ronde organisée le mercredi 31 mars 2021.

Selon le ministre André Lite, le Fonds en gestation aurait huit sources de financement. Il évoque les ressources forestières, minières (Fonds minier pour les générations futures), l’eau et l’électricité, la téléphonie mobile dans laquelle le Gouvernement fera des prélèvements pour alimenter ce Fonds.

En ce qui concerne le cadre juridique devant accompagner ce Fonds, le ministre a signifié qu’il y aura la création d’un établissement public avec un conseil de gestion composé des acteurs de la société civile. Cette structure aura pour mission d’identifier les vraies victimes des violences sexuelles.

D’après le ministre congolais des Droits humains, « toutes ces prévisions sont contenues dans le projet de décret déja adopté par les structures compétentes du Gouvernement. Ce projet de décret devra être soumis au prochain Gouvernement pour adoption finale. »

Notons que cette Table ronde avait pour objectif de mener des actions de plaidoyer et travailler avec les organisations de la société civile dans le but d’obtenir, entre autres, plus d’implication de la part des autorités congolaises dans la lutte contre les violences sexuelles.

Agnès KAYEMBE

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito