Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Union européenne, les réalisations de 2017 chiffrées à 98,09 millions d’euros

Published

on

Les réalisations globales de l’Union européenne au cours de l’année 2017 se sont chiffrées à 98,09 millions d’euros. Elles correspondent aux paiements annuels de deux Programmes indicatifs nationaux, à savoir : 58,83 millions d’euros pour le 10ème FED (Fonds européen de développement) et 39,76 millions d’euros pour le 11ème FED. Ces chiffres ont été livrés à la presse par la Cellule d’Appui à l’Ordonnateur national du Fonds Européen de Développement (COFED)  au cours d’une matinée d’information organisée le 24 août 2018 à l’hôtel Memling de Kinshasa.

En effet, il était question d’informer la population congolaise, à travers la presse, de tous les travaux exécutés par l’Union Européenne dans le cadre de 10ème et 11ème FED.

A ce sujet, indique le Rapport annuel de l’UE, les décaissements cumulés au 31 décembre 2017 passent à 703,92 millions d’euros, sur une enveloppe totale allouée de 1,202 milliard d’euros. Ce qui dégage un taux d’exécution de 58,53% en 2017 contre 50,38% en 2016.

Cette progression totale de 8,15% s’explique, selon la CODEF, par la signature de plusieurs contrats relatifs aux conventions de financement « Environnement et agriculture durable » et « Programme de renforcement de l’offre et de développement de l’accès aux soins de santé en RDC » financés par le 11ème FED.

Bien plus, l’exercice 2017 affiche des paiements par compensation des dépenses considérées comme inéligibles par la Commission européenne, de l’ordre de 228 200,74 euros. Elles représentent, selon le tableau N° 6 du Bilan financier du Rapport annuel), une proportion de 3,92% des dépenses engagées et vérifiées (5 826 017,19 euros).

« La revue à mi-parcours du Programme indicatif national RDC 11ème FED a confirmé que les grandes orientations restent globalement d’actualité et que les grandes priorités politiques pour la coopération entre l’UE et la RDC demeurent celles prévues et sont en ligne avec les ODD. C’est dans ce contexte l’UE a adopté un nouveau programme d’appui au cycle électoral (20 millions d’euros) et un complément au programme d’appui à la santé (10 millions d’euros) pour répondre à la crise humanitaire dans le Kasaï central », commenté dans ledit Rapport Bart Ouvry, chef de la délégation de l’UE en RDC.

A fin 2017, la mise en œuvre du 11ème FED a atteint un engagement de 84% de l’allocation de 620 millions d’euros pour la période 2014-2020.  Ainsi, analyse la COFED, Cette coopération est assise sur quatre secteurs focaux, à savoir : la santé (150 millions d’euros), l’environnement et l’agriculture durable (130 millions d’euros), le renforcement de la gouvernance et de l’Etat de droit (160 millions d’euros) et les infrastructures (150 millions d’euros). Encore faudrait – il intégrer d’autres décaissements transversaux tels que : l’appui à la société civile (12 millions d’euros) et d’autres mesures (18 millions d’euros).

Ces interventions ont eu un impact concret auprès des populations bénéficiaires. Le chef de la délégation de l’Union européenne est convaincu, à titre d’exemple, que près de 3,5 millions de personnes  ont eu accès à des soins de qualité à des prix abordables et de manière pérenne.

Environ 4 millions d’autres ont un accès progressif à la sécurité alimentaire, à l’entreprenariat et à des activités économiques alternatives liées à l’exploitation illégale des faunes et flores des parcs congolais protégés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nadine FULA | Zoom Eco

Advertisement

Edito